Vue aérienne de la Loire et de ses méandres

Neige et verglas sur les routes : le point sur les conditions de circulation

14 février 2021

Dimanche 14 février - 17 h 45

Situation générale

Aujourd'hui, on observait à 16 h :
A Orléans-Bricy : température de 3 degrés, vent de secteur Est Sud-Est soufflant jusqu'à 15 km/h.
À Villemurlin : température de 6 degrés, vent de secteur Sud Sud-Est soufflant jusqu'à 20 km/h.

Pour cette nuit, le temps est calme et de fins nuages d'altitude défilent dans le ciel.
Vent faible de Sud à Sud-Est.
Températures minimales : 0 degré

Phénomènes à surveiller

Congélation d'eau préexistante avec un petit risque de regel des chaussées humides.

Conditions de conduite hivernale

Les routes principales sont normales sur la totalité du réseau principal. Les conditions de circulation sur le réseau secondaire s'améliorent progressivement. Il est nécessaire de rester vigilant car des plaques de verglas peuvent encore être présentes essentiellement dans le Pithiverais, le nord de l'Orléanais et très ponctuellement dans le Montargois (au nord de l'axe Bordeaux-en-Gatinais, Ferrières-en-Gâtinais et Courtenay).

Réseau principal

RD 93, RD 520, RD 557, RD 921, RD 927, RD 928, RD 940, RD 943, RD 948, RD 949, RD 950, RD 952, RD 953, RD 955, RD 961, RD 965, RD 975, RD 2007, RD 2020, RD 2060, RD 2152, RD 2157, RD 2160, RD 2271, RD 2701

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Neige rabattue par le vent sur la chaussée Plaques de glace possibles

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les températures n’ont finalement pas été aussi élevées qu’attendues notamment dans le Pithiverais où il a été enregistré 1°C au lieu des 4°C attendus. Le dégel a ainsi été relativement faible.

Un traitement des points difficiles a été réalisé tout au long de la journée afin de diminuer la présence de plaques de verglas et améliorer considérablement les conditions de circulation sur le réseau secondaire. Celui-ci reste néanmoins délicat sur certains axes du Pithiverais, du nord-ouest orléanais et du nord du Montargois. Dans ce cadre, les conditions de circulation sur la RD 31 dans le Montargois se sont améliorées en passant de C3 (route difficile) à C2 (route délicate).

Les équipes d'astreinte vont assurer une veille du réseau principal durant la nuit et déclencheront les actions nécessaires en fonction des phénomènes observés.

Samedi 13 février - 17 h 30

Conditions de conduite hivernale

Avec l’affaiblissement du vent, les conditions de conduite hivernale continuent de s'améliorer en Beauce (Pithiverais et nord de l'Orléanais). Les routes structurantes sont normales sur la totalité du réseau principal. Les conditions de circulation restent délicates localement sur le réseau secondaire (plaques de verglas) essentiellement dans le Pithiverais, le nord de l'Orléanais et très ponctuellement dans le Montargois (au nord de l'axe Bordeaux-en-Gatinais, Ferrières-en-Gâtinais et Courtenay). L’ensemble du réseau a été traité aujourd’hui.

Les prévisions météorologiques s’améliorent demain. Pour cette nuit, il est prévu des éclaircies et des vents faibles avec des températures minimales de - 7°C. Pour demain en journée, il est annoncé du soleil avec passages nuageux et des températures maximales positives entre 6 et 7 degrés, ce qui devrait résorber les sections encore délicates aujourd’hui sur le réseau.

Réseau principal

D93, D520, D557, D921, D927, D928, D940, D943, D948, D949, D950, D952, D953, D955, D961, D965, D975, D2007, D2020, D2060, D2152, D2157, D2160, D2271, D2701

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Neige rabattue par le vent sur la chaussée Plaques de glace possibles

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates localement au nord Routes très difficiles au nord Routes délicates Pas de piège hivernal particulier

Organisation des équipes

L’intervention de jour est prolongée jusqu’à 20 h dans l’Orléanais et le Pithiverais. Les équipes d’astreinte prendront le relais cette nuit. Une surveillance du réseau est organisée et des interventions seront déclenchées en fonction des phénomènes observés avec des équipes de jours complémentaires mobilisables, en particulier dans le nord orléanais.

Samedi 13 février - 14 h

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale s'améliorent progressivement en Beauce (Pithiverais et nord de l'Orléanais) mais restent délicates par endroits (congères et plaques de verglas ponctuellement). Les routes principales sont normales sur la majeure partie du réseau principal néanmoins quelques plaques résiduelles de verglas peuvent subsister. Les conditions de circulation restent délicates sur le réseau secondaire essentiellement dans le Pithiverais, le nord et l'ouest de l'Orléanais et très ponctuellement dans le Montargois (au nord de l'axe Bordeaux-en-Gatinais, Ferrières-en-Gâtinais et Courtenay).

Réseau principal

D93, D520, D557, D921, D927, D928, D940, D943, D948, D949, D950, D952, D953, D955, D961, D965, D975, D2007, D2020, D2060, D2152, D2157, D2160, D2271, D2701

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes délicates Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

L’intervention continue des services a permis d'améliorer progressivement les conditions de circulation sur les axes principaux. L'intervention se concentre depuis ce matin essentiellement sur le réseau secondaire et se poursuivra jusque dans la soirée.

Organisation des équipes

L’intervention de jour est prolongée jusqu’à 20 h dans l’Orléanais et le Pithiverais. Les équipes d’astreinte prendront le relais cette nuit.

Samedi 13 février - 11 h

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont difficiles en Beauce (Pithiverais et nord de l'Orléanais) du fait des températures basses de la nuit (- 11°C par endroit). Les routes principales sont normales sur la majeure partie du réseau principal sauf quelques RD qui présentent encore des difficultés. Des phénomènes de congères et de plaques de verglas sont encore présents ponctuellement. Les conditions de circulation sont difficiles sur le réseau secondaire, le moins circulé, essentiellement dans le Pithiverais, le nord et l'ouest de l'Orléanais et, ponctuellement, dans le Montargois.

Réseau principal

D93, D520, D557, D921, D927, D928, D940, D943, D948, D949, D950, D952, D953, D955, D961, D965, D975, D2007, D2020, D2060, D2152, D2157, D2160, D2271, D2701

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles Plaques de glace possibles

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les moyens départementaux renforcés pour le week-end sont concentrés en continu sur le Pithiverais et le nord orléanais. Ce dispositif est complété par l'intervention des agriculteurs du Loiret. Les rafales de vent ont diminué mais les températures restent négatives avec un trafic relativement faible ce qui limite l’efficacité du traitement de salage.

Points particuliers

Le Département de l’Eure-et-Loir est intervenu ce matin sur les RD 955 (Villamblain - Chateaudun) et la RD 935 (Saint-Péravy-Patay). La  situation de la RD 955 s’améliore peu à peu tout en restant délicate, mais celle de la RD 935 reste difficile par la présence de verglas important.

Ce matin, le Département du Loir-et-Cher a sollicité le Loiret pour fermer la RD 104 entre Le Bardon et la limite du Département compte-tenu d’un accident sur leur territoire. La RD 104 vient d’être réouverte avant 11h.

Organisation des équipes

L’intervention de jour d’hier a été prolongée jusqu’à 20 h. Les équipes d’astreinte ont déclenché des interventions sur le réseau principal sur Pithiverais (D1 et D2), le nord-ouest du Montargois et le nord orléanais cette nuit.

Les 9 équipes de jours interviennent depuis ce matin sur les D2 et D3 du Pithiverais, le nord de l’Orléanais et le nord-ouest du Montargois pour assurer un traitement continu.

Les agriculteurs restent mobilisés sur le Pithiverais et l’Orléanais.

Vendredi 12 février - 19 h

Conditions de conduite hivernale

Avec le vent, la neige accumulée dans les champs vient recouvrir les chaussées dans le Pithiverais et sur le nord orléanais. L'action des services départementaux a permis une amélioration des conditions de circulation sur les axes principaux, qui peut évoluer dans le temps compte-tenu des rafales de vent. Le réseau secondaire reste difficile.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les moyens départementaux sont concentrés en continu sur le Pithiverais et le nord orléanais. Ce dispositif est complété par l'intervention des agriculteurs du Loiret.

Points particuliers

Le vent continuera à souffler jusqu’en début de nuit. Il sera aussi présent ce week-end notamment en rafale demain jusqu’en milieu de journée.

Ce phénomène risque d’impacter soudainement les conditions de circulation sur des axes qui sont acceptables à l’heure actuelle.

Les poids lourds accidentés sur la RD 955 ont été évacués. Néanmoins, la situation sur cet axe, en direction du département de l’Eure-et-Loir, reste particulièrement délicate compte-tenu des rafales de vent qui déposent la neige sur la chaussée.

Organisation des équipes

L’intervention de jour est prolongée jusqu’à 20h00 ce soir. Les équipes d’astreinte vont surveiller l’évolution du phénomène et déclencher les interventions sur le réseau principal cette nuit.

En complément des équipes d’astreinte de nuit, 9 équipes interviendront au cours de la journée pour assurer un traitement continu.

Les agriculteurs restent mobilisés sur le Pithiverais et l’Orléanais.

Vendredi 12 février - 16 h 45

Conditions de conduite hivernale

Avec le vent, la neige accumulée dans les champs vient recouvrir les chaussées dans le Pithiverais et sur le nord orléanais. L'action des services départementaux permet de stabiliser les conditions de circulation sur les axes principaux. Le réseau secondaire reste difficile.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les moyens départementaux sont concentrés sur le Pithiverais et le nord Orléanais. 19 saleuses sont déployées en continu sur cette zone. Ce dispositif est complété par l'intervention des agriculteurs du Loiret.

Points particuliers 

Le vent continue de souffler jusqu’à ce soir et sera présent ce week-end avec de nombreuses rafales en continue. La neige va ainsi continuer à recouvrir les axes déjà traités par les services. 
Le vent semble tourner et générer de nouvelles difficultés. Par exemple, la RD 955 entre Ormes et Saint-Péravy-la-Colombe, qui était circulable en début d’après-midi, s’est brutalement détériorée. Deux poids lourds se sont mis en travers sur une des voies de circulation. Une circulation alternée a été mise en place. Une intervention de déneigement est en cours.
Les départements de l’Eure-et-Loir, de l’Essonne, du Loir-et-Cher (partie Nord) rencontrent une situation similaire à la nôtre voire plus dégradée. 
19 engins de salage sont déployés sur le territoire nord Orléanais et le Pithiverais. Les autres sont déployés sur le réseau secondaire notamment dans le nord du Montargois où la situation est complexe sur les RD 147 (entre Bazoches-sur-le-Betz et le nord du Département), sur la RD 31 (entre Préfontaines et Lorcy) et la RD 40 (entre Préfontaines et Corquilleroy).

Organisation des équipes

L’intervention de jour va être prolongée jusqu’à 20 h ce soir. 
Les services ont renforcé les équipes d’astreinte de ce week-end afin de permettre une action sur le territoire du Pithiverais et du nord orléanais au cours des journées de samedi et de dimanche. 

Évolution sur événements signalés

Les agriculteurs sont mobilisés sur le Pithiverais et l’Orléanais.

Les RD 955 (route de Châteaudun) et RD 935 (route de Patay) au-delà de Saint-Péravy-la-Colombe ont été traitées par le département de l’Eure-et-Loir (convention).

Vendredi 12 février - 15 h

Situation générale

On observe à 14 h 30 des températures comprises entre - 2,4 et - 0,5 degrés sous abri et comprises entre 0,6 et 6,5 degrés en surface de chaussée.
En début d'après-midi, le ciel est voilé à couvert sur la forêt d'Orléans, en Sologne ainsi que de la Puisaye au Berry. La couche nuageuse se déchire peu à peu, pour laisser place à de belles éclaircies en fin d'après-midi. Le ciel sera bien étoilé cette nuit.
Températures maximales pour le jour : 1 degré. Températures minimales pour la nuit prochaine : - 6 degrés.

Phénomènes à surveiller

Congélation d'eau préexistante avec un regel des chaussées humides.

Conditions de conduite hivernale

Avec le vent, la neige accumulée dans les champs vient recouvrir les chaussées dans le Pithiverais et sur le nord orléanais. Les conditions de circulation sur les routes principales de ces deux secteurs continuent de s'améliorer sensiblement grâce à l'action continue et concentrée des services départementaux. Les services se déploient progressivement sur le réseau secondaire mais celui-ci reste très difficile.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les moyens départementaux sont concentrés sur le Pithiverais et le nord orléanais. 19 saleuses sont déployées en continu sur cette zone. Ce dispositif est complété par l'intervention des agriculteurs du Loiret.

Points particuliers

Le vent continue de souffler jusqu’à ce soir et sera présent ce week-end avec de nombreuses rafales en continu. La neige va ainsi continuer à recouvrir les axes déjà traités par les services. Les départements de l’Eure-et-Loir, de l’Essonne, du Loir-et-Cher (partie Nord) rencontrent une situation similaire à la nôtre voire plus dégradée. 
Une amélioration sensible des conditions de circulation est observée sur les axes principaux du département. Néanmoins, celle-ci peut rapidement évoluer défavorablement.
Progressivement, l’intervention est déployée sur le réseau secondaire mais reste très compliquée par la nécessité de préserver le réseau principal. 

Les moyens départementaux sont essentiellement concentrés sur le Pithiverais et le nord orléanais. Les moyens engagés sur la zone d’intervention sont de 19 engins de salage. Les autres engins hivernaux continuent de traiter le réseau secondaire notamment sur le Montargois et l’Orléanais.

Organisation des équipes

L’intervention de jour va être prolongée jusqu’à 20 h ce soir. 

Les services ont renforcé les équipes d’astreinte de ce week-end afin de permettre une action sur le territoire du Pithiverais et du nord orléanais au cours des journées de samedi et de dimanche. 

Évolution sur événements signalés

La RD 97 a été rétablie à la circulation en direction du nord du département. 
Les agriculteurs sont mobilisés sur le Pithiverais et l’Orléanais.

L'état des RD 955 (route de Châteaudun) et RD 935 (route de Patay) au-delà de Saint-Péravy-la-Colombe est très dégradé (convention Eure-et-Loir). Des moyens spécifiques sont engagés sur ces deux axes.

Vendredi 12 février - 13 h

Conditions de conduite hivernale

Le vent continue de ramener la neige sur les chaussées dans le Pithiverais et sur le nord orléanais. Pour les routes principales, l'action des services départementaux a permis d'améliorer sensiblement les conditions de circulation. Sur le réseau secondaire, la circulation reste très difficile.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes très difficiles Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les moyens départementaux sont concentrés sur le Pithiverais et le nord orléanais afin d'améliorer les conditions de circulation prioritairement sur le réseau principal. Ce dispositif est complété par l'intervention des agriculteurs du Loiret.
Météo-France prévoit que le vent continuera de souffler jusqu’à ce soir et également ce week-end. La neige va continuer à se disperser sur les routes départementales.  Les départements de l’Eure-et-Loir, de l’Essonne, du Loir-et-Cher (partie Nord) rencontrent une situation similaire à la nôtre voire plus dégradée. 
Sur l’ensemble de la Beauce, le vent rabat la neige sur la chaussée. Cette situation a généré des accumulations de neige sur les voies jusqu’à 20 cm. 
La situation reste très complexe sur le Pithiverais et le nord de l’Orléanais notamment sur le réseau secondaire. Elle nécessite un passage continu sur le réseau principal pour conserver un niveau de service acceptable de circulation.

La gendarmerie a procédé à la fermeture de la RD 97 entre Bazoches-les-Gallerandes et le nord du Département. Deux engins de service hivernal sont en cours de mobilisation pour profiter de cette situation et déblayer ce tronçon. 
La RD 921 a été rendue à la circulation en direction de l’Essonne.
Les RD 24 et 95 ont été traitées pour permettre de relier Sermaises à Malesherbes. 
Le RD 97 entre Bazoches-les Gallerandes en direction du sud présente désormais des conditions de circulation acceptables.

Les moyens départementaux sont concentrés sur le Pithiverais et le nord orléanais. 14 engins hivernaux sont en action continue sur le terrain.

Les agriculteurs sont mobilisés sur le Pithiverais et l’Orléanais.

Evolution sur événements signalés

L'état des RD 955 (route de Châteaudun) et RD 935 (route de Patay) au-delà de Saint-Péravy-la-Colombe est très dégradé (convention Eure-et-Loir). Des moyens spécifiques sont engagés sur ces deux axes.

Vendredi 12 février - 10 h

Conditions météorologiques

On observe à 6 h 30 des températures comprises entre - 6,6 et - 4,9 degrés sous abri et comprises entre - 3,8 et - 2,4 degrés en surface de chaussée.
La journée débute sous la grisaille, puis, avant midi, de belles éclaircies devraient percer. Le soleil s'imposera largement l'après-midi. Pour la nuit de vendredi, le temps est calme et propice à l'observation des étoiles.
Températures maximales pour le jour : 1 degré. Températures minimales pour la nuit prochaine : - 6 degrés.

Phénomènes à surveiller

Congélation d'eau préexistante avec un regel des chaussées humides.

Conditions de conduite hivernale

Depuis cette nuit, le vent ramène constamment la neige sur les chaussées dans le Pithiverais et sur le nord orléanais. Les conditions de conduite hivernale sont donc très difficiles dans la Beauce alors que dans les autres secteurs du département, la situation s'améliore.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Routes délicates Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates  Routes délicates Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les équipes du Département sont intervenues toute la nuit et ont été relayées par celles de jour. La majorité des moyens départementaux est concentrée sur la Beauce afin d'améliorer les conditions de circulation prioritairement sur le réseau principal. Afin de compléter ce dispositif, le concours des agriculteurs du Loiret a été à nouveau sollicité.

Points singuliers

Sur l’ensemble de la Beauce, le vent rabat la neige sur la chaussée. Cette situation a généré des accumulations de neige sur les voies jusqu’à 20 cm. 
La situation est très complexe sur le Pithiverais et le nord de l’Orléanais. 

La gendarmerie a procédé à la fermeture de la RD 97 entre Bazoches-les-Gallerandes et le nord du département ainsi que la RD 921 entre Sermaises et le nord du département. Cette action vise essentiellement à soulager le réseau de Essonne en très grande difficulté. 
Considérant la maîtrise de la situation dans le Giennois, l’évolution favorable dans le sud orléanais, en plus des 5 engins de service hivernal de l’agence territoriale de Pithiviers, les 5 engins de l’agence territoriale de Sully et 2 de l’agence territoriale d’Orléans ont été remobilisés sur le territoire de Pithiviers. Au total, 12 engins sont en intervention sur le Pithiverais.

L’action des services va progressivement permettre de libérer les axes principaux.

Les agriculteurs ont été à nouveau mobilisés ainsi que les entreprises de travaux publics sur le Pithiverais et l’Orléanais.

Evolution sur événements signalés

L'état des RD 955 (route de Châteaudun) et RD 935 (route de Patay) au-delà de Saint-Péravy-la-Colombe est très dégradé (convention Eure-et-Loir).
 

Jeudi 11 février - 17 h 15

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seules les RD 955 et RD 935 présentent encore des difficultés importantes. Quelques phénomènes de congères et de plaques de verglas sont encore présents. Les conditions de circulation peuvent être encore difficiles sur le réseau secondaire, le moins circulé, essentiellement dans le Pithiverais et ponctuellement dans le Montargois. La circulation reste délicate sur les routes secondaires de l'Orléanais.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Au cours de la journée, les équipes des services départementaux ont concentré essentiellement leur action sur le réseau routier secondaire. 28 engins de salage ont été mobilisés afin d'améliorer les conditions de circulation. Les équipes d'astreinte vont procéder à la surveillance du réseau départemental et engager les actions nécessaires en fonction des phénomènes observés au cours de la nuit.

Points singuliers

Le phénomène de congères est encore observé essentiellement dans le Pithiverais. Des congères sont également observées sur la RD 955.

Évolution sur événements signalés

L'état de la RD 955 (route de Châteaudun) et de la RD 935 (route de Patay) est complexe. Les services départementaux ont procédé à plusieurs interventions au cours de la journée. Ceux de l’Eure-et-Loir sont intervenus dans l’après-midi (convention). En dépit des efforts déployés, la chaussée reste très difficile depuis Saint-Péravy-la-Colombe vers les limites départementales sur ces deux axes. 
Cet axe va faire l’objet d’une surveillance renforcée au cours de la nuit. 

En raison de la formation de congères, les agriculteurs ont ponctuellement été sollicités à nouveau dans le Pithiviers afin d’accompagner l’action des services sur quelques axes très ciblés (RD 20 entre Intville et Audeville, RD 111).

Jeudi 11 février - 14 h

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seules les RD 955 et RD 935 présentent des difficultés. Néanmoins, très ponctuellement, quelques phénomènes de congères et de plaques de verglas ont pu être observés. L'action des services est encore en cours sur les routes secondaires du département.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes très difficiles Routes délicates Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les équipes départementales concentrent leur action sur le réseau routier secondaire. Les conditions de circulation peuvent être difficiles sur le réseau secondaire le moins circulé , essentiellement dans le Pithiverais et dans le Montargois, en raison de la formation de verglas au cours de la nuit. La circulation reste délicate sur les routes secondaires de l'Orléanais.

Points singuliers

Quelques phénomènes de congères sont encore observés notamment dans le Pithiverais (RD 927 et RD 921) et dans l’ouest orléanais (RD 955 et RD 2157). 

Évolution sur événements signalés

L'état de la RD 955 (route de Châteaudun) et de la RD 935 (route de Patay) est complexe. Les services départementaux ont procédé à une intervention dès ce matin sur ces sections déléguée au Département de l’Eure-et-Loir (convention). La formation de glace sur la chaussée rend très complexe l’efficacité des interventions. Les services départementaux du Loiret ont demandé la mobilisation de ceux de l’Eure-et-Loir sur ces deux axes. Une opération va ainsi être mise en œuvre par ce Département. Une nouvelle intervention sur ce réseau a encore été programmée par les services en ce début d’après-midi.

Dans le Pithiverais, le vent projette la neige sur la chaussée sur une grande partie du réseau. L’action de l’agence est ainsi remobilisée sur les axes secondaires les plus circulés. Deux saleuses de l’agence territoriale de Sully ont été mobilisées, pour renforcer l'action de l'agence territoriale de Pithiviers, depuis le milieu de matinée.
 

Jeudi 11 février - 10 h

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seules les RD 955 et RD 935 présentent des difficultés. Néanmoins, très ponctuellement, quelques phénomènes de congères et de plaques de verglas ont pu être observés. L'action des services est encore en cours sur les routes secondaires du département.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes très difficiles Routes délicates Routes très difficiles Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Les équipes départementales concentrent leur action sur le réseau routier secondaire. Les conditions de circulation peuvent être difficiles sur le réseau secondaire le moins circulé , essentiellement dans le Pithiverais et dans le Montargois, en raison de la formation de verglas au cours de la nuit. La circulation reste délicate sur les routes secondaires de l'Orléanais.

Points singuliers

Quelques phénomènes de congères sont encore observés notamment dans le Pithiverais (RD 927) et dans l’ouest orléanais (RD 955 et RD 2157). 

Évolution sur événements signalés

La situation reste sous observation sur la RD 955 (route de Châteaudun) et la RD 935 (route de Patay) dans l’ouest du département, en raison de la présence très régulière de plaques de verglas. Compte tenu de la situation, une intervention sur ces deux axes va être lancée par les services départementaux du Loiret.
 

Jeudi 11 février - 8 h 30

Conditions météorologiques

On observe à 6 h 30 des températures comprises entre - 11,2 et - 7,5 degrés sous abri et comprises entre - 8,1 et - 4,8 degrés en surface de chaussée.

Phénomènes à surveiller

Congélation d'eau préexistante : les températures resteront négatives cet après-midi et le gel s'est intensifié cette nuit. Le gel se produit sur des chaussées encore humides ou enneigées. Dépôts de gelées blanches liés au fort gel la nuit prochaine.

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seules les RD 955 et RD 935 présentent quelques difficultés. Ces voies sont traitées par le Département de l’Eure-et-Loir (convention). Néanmoins, très ponctuellement, quelques phénomènes de congères et de plaques de verglas sont observés. 
L'action des services est encore en cours sur les routes secondaires du département. La formation de gel sur chaussée est notamment identifiée sur les voies les moins circulées essentiellement dans le Pithiverais et dans le Montargois.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide Gel sur chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Routes délicates

Intervention et moyens mobilisés

Les services départementaux ont engagé un nouveau traitement du réseau principal à partir de 1 h du matin. Des équipes ont renforcé le dispositif en place à partir de 5 h afin de déployer l’action sur le réseau secondaire le plus rapidement possible. 26 saleuses sont en cours d’intervention.

Points singuliers

Quelques phénomènes de congères sont encore observés notamment dans le Pithiverais (RD 927) et dans l’ouest orléanais (RD 955 et RD 2157). 

Évolution sur événements signalés

La situation reste sous observation sur la RD 955 (route de Châteaudun) et la RD 935 (route de Patay) dans l’ouest du Département. Un patrouillage est en cours afin de dresser un état de situation précis. 


Mercredi 10 février - 18 h 15

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seuls les RD 955 et RD 935 présentent quelques difficultés (convention avec l’Eure-et-Loir). Néanmoins, très ponctuellement, quelques phénomènes de congères peuvent être observés. L'action des services est encore en cours sur les routes secondaires du département. Celle-ci va se poursuivre jusqu’en début de soirée.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Chaussée humide Chaussée humide Chaussée humide Chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier

Intervention et moyens mobilisés

Le déneigement et le salage des routes secondaires se poursuivent sur le réseau routier secondaire. 
L'ensemble des équipes départementales est mobilisé pour traiter le réseau routier. 
L'action des services se poursuit en soirée. 
Les équipes d'astreinte interviendront cette nuit sur le réseau principal et une partie du réseau secondaire en fonction des conditions météorologiques rencontrées et des phénomènes observés. Demain matin, les équipes de jour prendront le relais de celle de la nuit pour poursuivre l’action des services sur le réseau.

Points singuliers

Quelques phénomènes de congères sont encore observés notamment dans le Pithiverais (RD 927) et dans l’ouest orléanais (RD 955 et RD 2157). 

La circulation est plus difficile sur le réseau secondaire à proximité du Malesherbois. 

Évolution sur événements signalés

La situation reste sous observation sur la RD 955.


Mercredi 10 février - 16 h 30

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Un phénomène de congères est encore très ponctuellement présent sur les RD 955 Nord,RD 935, RD2157. L'intervention est en cours sur le réseau secondaire.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Neige fondante Neige fondante Neige fondante Chaussée humide

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Routes délicates  

Intervention et moyens mobilisés

Le déneigement et le salage des routes secondaires sont en cours sur l'ensemble du réseau routier départemental.
L'ensemble des équipes départementales est mobilisé pour traiter le réseau routier. Les moyens mobilisés sont de 7 saleuses sur Montargis, 8 sur Orléans, 5 sur Pithiviers et 5 sur Sully-sur-Loire.
Afin de compléter ce dispositif, le recours à des moyens complémentaires d'entreprises a été mis en œuvre sur le Pithiverais pour intervenir sur une partie du réseau secondaire.

Points singuliers

Dans le Pithiverais (RD 927) et dans l’ouest orléanais (RD 955 et RD 2157), quelques congères sont encore présentes. 

Évolution sur événements signalés

L’intervention des services départementaux d’Eure-et-Loir a été mise en œuvre en ce début d’après-midi afin d’améliorer les conditions de circulation sur la RD 935. 
Des véhicules poids lourds sont sorties de la route sur la partie de RD 955 traitée par le Département de l’Eure-et-Loir dans le Loiret (convention). En dépit de ce fait, les services départementaux ont engagé une action sur ce tronçon afin d’améliorer les conditions de circulation. La circulation a été rétablie dans le sens Orléans-Chateaudun.
 

Mercredi 10 février - 14 h

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont normales sur la majeure partie du réseau principal. Seuls les RD 955 Nord, RD 935, RD 2160, RD 975 et RD 950 nécessitent un nouveau traitement ponctuel qui est en cours.

Les services concentrent maintenant leur action sur les routes secondaires.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier Pas de piège hivernal particulier
Neige fondante Neige fondante Neige fondante Neige fondante

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Routes délicates

Intervention et moyens mobilisés

Le déneigement et le salage des routes secondaires sont en cours sur l'ensemble du réseau routier départemental.
L'ensemble des équipes départementales est mobilisé pour traiter le réseau routier. Les moyens mobilisés sont de 7 saleuses sur Montargis, 8 sur Orléans, 5 sur Pithiviers et 5 sur Sully-sur-Loire.
Afin de compléter ce dispositif et d'améliorer son efficacité, les agriculteurs sous convention avec le département ont été mobilisés dans la nuit de mardi à mercredi et le recours à des moyens complémentaires d'entreprises mis en œuvre notamment pour intervenir sur une partie du réseau secondaire.

Points singuliers

Dans le Pithiverais, quelques congères sont encore présentes. 

Évolution sur événements signalés

L’intervention des services départementaux d’Eure-et-Loir est prévue en ce début d’après-midi afin d’améliorer les conditions de circulation sur la RD 935.
 

Mercredi 10 février - 12 h 30

Conditions de conduite hivernale

Les conditions de conduite hivernale sont délicates tant sur le réseau principal que sur les routes secondaires.
Les conditions de conduite hivernale s'améliore sur le réseau principal sur lequel il convient de rester vigilant. Le réseau secondaire est toujours délicat dans la majeure partie.

Réseau principal

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes délicates Pas de piège hivernal particulier
Chute de neige tenant au sol Chute de neige tenant au sol Chute de neige tenant au sol Chute de neige tenant au sol

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes très difficiles Routes très difficiles Routes très difficiles Routes délicates

Intervention et moyens mobilisés

Le déneigement et le salage des routes principales sont en cours sur l'ensemble du réseau routier départemental.
L'ensemble des équipes départementales est mobilisé pour traiter le réseau routier. Les moyens mobilisés sont de 7 saleuses sur Montargis, 8 sur Orléans, 5 sur Pithiviers et 5 sur Sully-sur-Loire.
Afin de compléter ce dispositif et d'améliorer son efficacité, les agriculteurs sous convention avec le Département ont été mobilisés dans la nuit de mardi à mercredi et le recours à des moyens complémentaires d'entreprises mis en œuvre notamment pour intervenir sur une partie du réseau secondaire.

Point particuliers

Dans le Pithiverais, le traitement est encore complexe en raison de présence de congères (phénomène tendant à se résorber).

Évolution sur événements signalés

  • Sur la RD 2007 à Dordives, la situation est débloquée. La circulation est rétablie.
  • Sur la RD 2060 à Villemandeur, le bus a été évacué et la circulation est rétablie sur une voie pour le moment. 
  • Sur la tangentielle, la RD 2060 est en condition normale de circulation. Les bretelles restent encore délicates mais sont en cours de traitement par les équipes de l’agence.
  • La bretelle de l'échangeur de Fay-aux-Loges a été rendu à la circulation. 

Nouveaux événements

Les conditions de circulation sur la RD 935 sont très difficiles entre Saint-Péravy-la-Colombe et le département de l’Eure-et-Loir. La gendarmerie a fermé son accès. Cette section est traitée par le Département de l’Eure-et-Loir (convention entre le CD45 et le CD28). Le CD28 a rencontré un phénomène de congères sur cette section. Il a procédé à une opération de raclage dans un premier temps et un nouveau traitement va être lancé en début d’après-midi sur cette voie.
 

Mercredi 10 février - 10 h

Les conditions de conduite hivernale sont délicates sur le réseau principal et très difficiles sur les routes secondaires.
Malgré une action continue depuis hier 13 h sur les itinéraires du réseau principal, les conditions météorologiques (neige, gel) n'ont pas permis au traitement par raclage et salage de trouver sa pleine efficacité. L'enneigement persistant par endroit rend toujours difficile les conditions de circulation générales.

Réseau principal

D93, D520, D557, D921, D927, D928, D940, D943, D948, D949, D950, D952, D953, D955, D961, D965, D975, D2007, D2020, D2060, D2152, D2157, D2160, D2271, D2701

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes délicates Routes délicates Routes très difficiles Routes délicates
Chutes de neige tenant au sol Chutes de neige tenant au sol Chutes de neige tenant au sol Chutes de neige tenant au sol

Réseau secondaire

Montargois Orléanais Pithiverais Giennois
Routes très difficiles Routes très difficiles Routes très difficiles Routes délicates

Intervention et moyens mobilisés

Le déneigement et le salage des routes principales sont en cours sur l'ensemble du réseau routier départemental.
Dès 13 h hier, un salage préventif a été réalisé. À partir de 21 h, les équipes d'astreinte ont pris le relais avec un raclage et salage. Puis des équipes de renfort ont été mobilisées à partir de 5 h. Les équipes de jour ont pris le relais de celles qui sont intervenues cette nuit.
L'ensemble des services routiers a été affecté au traitement du réseau prioritaire avec 7 saleuses sur Montargis, 7 sur Orléans, 5 sur Pithiviers et 5 sur Sully-sur-Loire.