Vue aérienne de Puiseaux

Tour du Loiret 2021 : une 42e édition d’exception

08 avril 2021

Le Tour du Loiret cyclisme 2021 lancera les débats le 14 mai prochain, et ce, pour trois jours. Au programme : 446 kilomètres pour 120 cyclistes en soif d’action.

Tour du Loiret 2021 : une 42ème édition d'exception - course

Il se remet en selle. Le Tour du Loiret cyclisme revient, après une année à l’infirmerie, covid oblige, pour sa 42e édition. Pas d’annulation sur la grille de départ pour 2021 : « nous sortons tout juste de la préfecture avec un plan validé, précise le président de la course cycliste, Daniel Bouteille. Il comprend donc trois jours d’épreuve, du 14 au 16 mai 2021, avec quatre étapes pour un total de 446 kilomètres à travers 44 communes ». Cette 42e édition du Tour du Loiret cyclisme sort du peloton de ses prédécesseurs. Déjà, si le public pourra se poster sur le bord de la route, 300 mètres le séparera des coureurs aux lignes de départ et d’arrivée. Puis, autre particularité 2021, sa popularité et son niveau. 120 cyclistes professionnels pour 20 équipes s’affrontent cette année contre une quinzaine d’ordinaire. « Une conséquence d’annulations d’autres courses et du report du Paris-Roubaix à octobre », explique Daniel Bouteille.

 

 

 

Dans le détail, le 42e Tour du Loiret cyclisme pose ses valises le 14 mai 2021 au matin à Puiseaux pour les récupérer le soir à Artenay. L’étape 1 inscrit ainsi les 175 premiers kilomètres au compteur. Elle dessine des boucles avant de prendre la direction d’Audeville puis Chaussy entre autres. Le lendemain, les coureurs passeront d’un Châtillon à un autre, de Châtillon-Coligny à Châtillon-sur-Loire, au prix de 175 kilomètres d’effort également. Puis enfin, le dimanche 16 mai 2021, le Tour du Loiret cyclisme prévoit les deux dernières étapes, la troisième au matin et la quatrième dans l’après-midi. Une boucle de 14 kilomètres avec La-Selle-sur-le-Bied  pour arrivée et départ. Puis une seconde de 82 kilomètres autour d’Amilly.

Tour du Loiret 2021 : une 42ème édition d'exception - cycliste

70 000 euros de budget

Si les jambes promettent d’être lourdes le 16 mai au soir, la logistique aussi. « Au plus fort de la course, 250 à 300 bénévoles assureront la tenue de route du Tour du Loiret cyclisme, souligne Daniel Bouteille. Des signaleurs bénévoles du Comité du Tour géreront des intersections, des motards d’une autre association le peloton, la protection civile pour le protocole sanitaire, une ambulance avec un médecin et des pompiers pour les bobos, ou encore la gendarmerie pour la sécurité… » Bien sûr, tout cela engendre des frais. Le Tour du Loiret cyclisme loge à l’hôtel et offre des centaines de repas aux équipes. Si les vélos roulent à la sueur gratuite, les véhicules siphonnent une plus onéreuse essence. Le Comité d’organisation de la course se doit aussi de rémunérer ses partenaires ou encore louer du matériel comme les podiums. Finalement, le budget total se chiffre à 70 000 euros dont 25 000 alloués par le Département du Loiret. Le reste, lui, vient de la Région Centre Val-de-Loire, des communes étapes, de partenaires privés et sponsors.

Sébastien Meurs