Consulter la version mobile Rester sur cette version

Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Institution > Le projet de mandat

Be-Good au fil de l'eau

La délégation du projet européen d'innovation Interreg Be-Good a séjourné quatre jours dans le Loiret.

La délégation du projet européen d'innovation Interreg Be-Good a séjourné quatre jours dans le Loiret.

(Photo D.Chauveau)

26/09/2017
Du 19 au 22 septembre, les partenaires européens du projet Be-Good avaient rendez-vous dans le Loiret, sous l'égide d'Orléans métropole et du Département, pour parler d'open data au service des citoyens.
Agréger les sources pour mieux informer
Jeudi soir, à 21 h, l'équipe du projet Be-Good* était attablée dans l'une des fameuses guinguettes du Festival de Loire et pouvait se détendre avec le sentiment du devoir accompli. Au terme d'une journée d'auditions au Lab'O, la délégation, composée de huit partenaires** venus de l'Europe du Nord-Ouest, a retenu un candidat dans le cadre de l'un des deux défis auxquels participent le Département. Celui-ci doit aboutir à un système d'information en temps réel des conditions de circulation départementale à partir des données ouvertes et du crowdsourcing.

Concrètement, il s'agira d'agréger et d'exploiter de multiples sources de données (catalogue des données du Loiret, transport, cartographie, météo, état réel de la circulation issu de l'application Waze, données transmises par les utilisateurs eux-mêmes...) pour proposer aux usagers une information en temps réel sur les conditions de circulation en temps réel. Un concept et un besoin identifiés lors des inondations qui ont frappé notre territoire l'année dernière.

L’utile et l’agréable
Une démarche innovante mais complexe qui mobilise, à des degrés divers, quatre directions au sein du Département : Risques majeurs et Environnement (Drime), Ingénierie et Infrastructures (D2i), Communication et Information (DCI) ainsi que Systèmes d'information et Innovation (DS2i). "Les séances de travail se sont succédées à un rythme plutôt soutenu. Tout se passait en anglais et avec mon homologue d'Orléans, nous avons essayé de faire en sorte que tous les participants bénéficient de conditions de travail optimales", explique Marina Alletti, cheffe de projet open data et numérique au Département.

Ainsi, après avoir été reçue mercredi dernier par le président Saury à l'issue de trois heures de réunion dans la salle des délibérations, la délégation a pu profiter d'un moment convivial à bord d’une gabarre de la Dordogne. De quoi joindre l'utile à l'agréable "sans perdre de vue que nous sommes engagés dans un projet au long cours avec des objectifs précis en termes de planning et de résultats au regard de l'Europe", explique Sandrine Gérard, directrice des Risques majeurs et de l'Environnement et du projet pour le Département. Prochaine étape, la suite du deuxième défi loirétain : Safer Roads, analyse prédictive en matière d’accidentologie, destiné à résorber, sur les routes départementales, les points d’accumulation d’accidents et à en réduire la gravité.

* Building an Ecosystem to Generate Opportunities in Open Data que l'on pourrait traduire en français par Bâtir un écosystème pour générer des opportunités en matière d'open data.
** Ministère de l’Équipement et de l'Environnement des Pays-Bas - Agence flamande de l’environnement - Orléans Métropole - Département du Loiret - Ville de Dublin - Ville de Glasgow - Institut de Science et de Technologie de Luxembourg - Agence de l’eau de Delft.


G. Cuny

 




Rédigé par Angeline Foucard

mise à jour le 6 novembre 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes