Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Actualités et loisirs > L'actualité du Loiret

Dans la lumière avec Marie-Pierre Lemaître

Marie-Pierre Lemaître, maître-verrier à Saint-Ay ouvrira son atelier les 14 et 15 octobre prochain.

Marie-Pierre Lemaître, maître-verrier à Saint-Ay ouvrira son atelier les 14 et 15 octobre prochain.

(Photo C. Anton)

12/10/2017
À l’occasion des douzièmes Portes ouvertes des ateliers d’artistes et artisans d’art du Loiret, le week-end des 14 et 15 octobre, découvrez quelques-uns des Loirétains qui vous attendent.
Métier d’art lumineux
En entrant dans le grand atelier de Marie-Pierre Lemaître à Saint-Ay, le regard se tourne vers les grandes baies vitrées. Baignées de lumière et caressées par un rayon de soleil, elles subliment les vitraux qu’elle a réalisés. Assez peu courant pour une femme d’être maître-verrier ! Alors comment Marie-Pierre est-elle venue à ce métier d’art si particulier, si lumineux ? Comme une évidence, il y a une dizaine d’années. Après des études d’arts plastiques et aux Beaux-Arts, titulaire d’un Deug d’histoire de l’art, elle ne sait pas trop quoi faire et s’oriente finalement vers l’audiovisuel. Elle y officiera vint ans avant que l’envie de revenir à l’art ne devienne trop forte.

" J’ai vécu dans le monde artistique depuis toute petite. J’ai passé toute mon enfance en Sologne et je suivais ma maman qui vendait ses créations ; des poteries, des lampes en fer forgé avec des incrustations de vitraux. Ce fut aussi l’occasion de visiter tous les châteaux et de nombreuses églises. J’aime l’architecture, j’adore l’art. Le vitrail regroupait tout ce que j’aimais, je suis donc partie chez les maîtres-verriers à Chartres. Ça me passionnait et j’ai décroché mon CAP en 2008. Ensuite je me suis lancée et j’ai monté mon atelier où je travaille pour moitié de mon temps à la création et l’autre à la restauration du patrimoine particulier. J’anime aussi des ateliers.  C’est exaltant ! "

Tailler au un coupe-verreverrier-T
L’heure n’est plus à la conversation. Marie-Pierre reprend ses crayons et réalise un dessin à l’aquarelle pour lui servir de maquette. Elle l’imagine en vitrail et le stylise. Dans le même temps, elle visualise le chemin de plomb qui cernera chacun des morceaux de verre. Une fois ce travail réalisé, elle reporte son dessin sur un carton fort. Puis, viendra la découpe pour obtenir un patron calibré qu’elle déposera sur la plaque de verre avant de passer à la taille avec un coupe-verre. Le fil de plomb sera ensuite placé dans les interstices. Un travail minutieux et concentré. L’artiste peut enfin peindre sur le verre pour affiner certains détails. Ultime étape ? La cuisson, entre 580 et 620 degrés.

" Le vitrail n’est pas vieillot, il n’est pas uniquement réservé aux églises, il a aussi sa place chez les particuliers ", précise Marie-Pierre qui est enthousiaste à l’idée de faire découvrir sa passion le week-end prochain dans le cadre des Portes ouvertes des ateliers d’artistes et artisans d’art du Loiret, organisées par le Département  avec la chambre de métiers et de l’artisanat du Loiret. Une manifestation à laquelle elle participe pour la première fois : " Je suis super contente. J’attendais ce moment alors, quand on me l’a proposé, j’ai dit : chouette enfin ! "

À découvrir à l’atelier de gravure d’art et de décoration au 103 rue Jean Bordier à Baule, samedi 14 et dimanche 15 octobre de 14 h 30 à 19 h 30.

C. Anton




Rédigé par Angeline Foucard

mise à jour le 12 octobre 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes