Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Actualités et loisirs > Loiret mag

Dupont de Nemours... et du Loiret

C'est à Chevannes, en 1774, que Pierre-Samuel Dupont est entré dans l'histoire du Loiret.

C'est à Chevannes, en 1774, que Pierre-Samuel Dupont est entré dans l'histoire du Loiret.

(Photo Wikimédia Commons)

26/04/2006
Physiocrate éclairé, défenseur des libertés, Pierre-Samuel Dupont de Nemours, a longtemps vécu à Chevannes, près de Ferrières-en-Gâtinais. Député de l'Orléanais, il finit sa vie aux Etats-Unis en 1817. Une dynastie industrielle est née.
Physiocrate et homme politique. C'est à Chevannes, en 1774, que Pierre-Samuel Dupont, pas encore "de Nemours", est entré dans l'histoire du Loiret. Cette année-là, en effet, il acquiert, dans ce petit village tranquille, non loin de Ferrières-en-Gâtinais, le domaine du château des Bois-des-Fossés, où il se retire avec sa famille deux ans plus tard. Au fil des années, ce physiocrate éclairé, épris de liberté, saura se faire apprécier de la population locale et le 16 mars 1789, il est élu député du Tiers-Etat de l'Orléanais pour le baillage de Nemours dont dépendait, à l'époque Chevannes. Issu d'une vieille famille protestante de Rouen, Pierre-Samuel Dupont est, à l'origine, le fils d'un modeste horloger.

Il naît le 14 septembre 1739, à Paris, où, après des études très complètes, il devient l'un des fondateurs du mouvement physiocratique, côtoyant le célèbre Turgot qui le nomme, en 1764, inspecteur général des manufactures. Quatre ans plus tard, appelé par le roi Stanislas Poniatowski, il part en Pologne et devient secrétaire du conseil de l'instruction publique. En 1770, Turgot devenu Premier ministre le rappelle auprès de lui comme conseiller.

De la Révolution à la chimie.
Et c'est donc quelques années plus tard, suite à son élection, qu'il prend son identité définitive en accolant "de Nemours" à son nom de Dupont pour ne pas être confondu avec les autres "Dupont" de l'Assemblée. Dans le même temps, pour faire connaître ses idées progressistes, il monte une imprimerie et lance un journal mais, suspecté de royalisme, il est poursuivi et emprisonné en 1772. Par chance, la chute de Robespierre lui évite de perdre la tête sous la guillotine et en 1795, il est à nouveau élu député au Conseil des anciens.

Victime de la purge du 18 Fructidor, en 1797, il part finalement se réfugier aux Etats-Unis où il rejoint, avec son second fils Irénée, son aîné Victor, diplomate. Il renoue alors avec un pays qu'il connaît bien pour avoir en 1783 participé à la préparation du traité de Versailles qui devait assurer l'indépendance des Etats-Unis. Tandis qu'Irénée crée avec son aide , en 1802, une petite poudrerie, fondant par la même occasion une dynastie d'industriels de la chimie, il s'éteint, en 1817, à 78 ans, après un mauvais bain, dans sa propriété du Delaware, justement nommée "Eleutherian Hills" ou... les collines de la liberté.


M.Vassal

Dupont de Nemours en 6 dates

  • 14 septembre 1739 : naissance à Paris.
  • 12 mai 1776 : se retire à Chevannes, dans le Loiret.
  • 16 mars 1789 : élu député du Tiers Etat pour le baillage de Nemours.
  • 26 octobre 1795 : élu député du Conseil des anciens.
  • 20 septembre 1797 : départ pour les Etats-Unis.
  • 7 août 1817 : meurt dans le Delaware (USA).



Rédigé par Alexandre Varagic

mise à jour le 22 septembre 2011



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45