Consulter la version mobile Rester sur cette version

Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Actualités et loisirs > L'actualité du Loiret

Gien : le château-musée fait sa Renaissance

Le château-musée de Gien rouvreavec un espace totalement revisité et modernisé, une nouvelle présentation des œuvres, des expositions temporaires et des animations.

Le château-musée de Gien rouvreavec un espace totalement revisité et modernisé, une nouvelle présentation des œuvres, des expositions temporaires et des animations.

(Photo D. Chauveau)

20/04/2017
Troisième volet de notre série. Le château-musée de Gien a fait l’objet de travaux d’ampleur. Après le bâti et l’aménagement des salles, le déménagement et la restauration des œuvres, la muséographie a finalisé le projet de restauration.
"Le château de Gien est actuellement fermé pour travaux. Il rouvrira ses portes le 22 avril 2017." Le répondeur du site annonce la bonne nouvelle. Dans quelques jours, la demeure d’Anne de Beaujeu accueillera de nouveau le public. Mais en attendant cette inauguration, on s’active au cœur de l’édifice. Après la rénovation du bâti et des extérieurs, l’aménagement intérieur (accueil, cafétéria, création d’un ascenseur…), le château-musée a fait sa mue artistique. Derrière les murs, les agents du Département accrochent aux murs les dernières œuvres qui complètent la nouvelle muséographie. Les majestueux trophées retrouvent la lumière après des mois passés à l’ombre dans la réserve du château.

Œuvres préservées et restaurées
Le temps a suspendu son vol. "Il fallait stocker les objets d’art dans une pièce chauffée sous alarme et qui ne prend pas la lumière. C’est très important pour la conservation des œuvres, précise David Massol, régisseur du château. L’hygrométrie est aussi importante car certaines œuvres pourraient se détériorer si le taux d’humidité est trop important. L’environnement est un facteur déterminant."

Les œuvres ont été répertoriées, conditionnées et déplacées. Un jeu de chaises musicales et un travail titanesque qui s’inscrit dans la durée. Il fallait préserver les œuvres et aussi programmer leur temps d’exposition. "Chaque œuvre graphique ou sur support papier ne pourrait être présentée plus de trois mois par an, rappelle-t-il. Un roulement est nécessaire afin de favoriser la conservation des objets d’art et éviter ainsi les ravages du temps (lumière, poussière…)."

Nouvelle muséographie
Mais le musée vit à l’intérieur. Tandis que son enveloppe a déjà été entièrement refaite, la Conservation départementale s’est attaquée à son contenu. Le projet scientifique culturel a été validé par le Département, la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) et les musées de France en août 2015. "En parallèle, nous avons lancé une consultation pour choisir la muséographie. C’est la réflexion de toute une équipe pour continuer à faire évoluer le projet jusqu’à ce que tout soit installé dans le château, souligne Françoise Reginster, directrice de la Conservation départementale. Nous ne travaillons pas pour l’immédiateté. Certaines œuvres ont plusieurs centaines d’années, il faut permettre aux générations futures de pouvoir en profiter."

Pour mener à bien ce projet, les six agents du service ont été associés. Un muséographe a été chargé de faire revivre ce lieu rempli d’histoire. Et le challenge est de taille car le public trépigne. Patience, le château de Gien, musée dédié à chasse et à la nature en Val de Loire, rouvre le 22 avril avec un espace totalement revisité et modernisé, une nouvelle présentation des œuvres, des expositions temporaires et des animations. Un véritable lieu de culture qui contribuera à étendre la renommée de Gien bien au-delà des frontières du Loiret.

B. Sanson




Rédigé par Gwenaël Cuny

mise à jour le 21 avril 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes