Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Actualités et loisirs > L'actualité du Loiret

Isabelle poirier, un rapport très fort à la terre

Isabelle a installé son atelier dans l’ancien bureau de poste à Isdes.

Isabelle a installé son atelier dans l’ancien bureau de poste à Isdes.

(Photo C. Anton)

13/10/2017
À l’occasion des douzièmes Portes ouvertes des ateliers d’artistes et artisans d’art du Loiret, le week-end des 14 et 15 octobre, découvrez quelques-uns des Loirétains qui vous attendent.
Dialoguer avec la terre
C'est au cœur de la Sologne, à Isdes, qu'Isabelle Poirier a choisi d'exercer son talent. Et c'est dans l'ancien bureau de poste briques rouges du petit village qu'elle a installé son atelier Terre, papier, ciseaux. Le lieu est chaleureux. Toute la sensibilité de cette artisane et artiste, parcours est atypique, en émane. Une tasse de thé fume, le calme est olympien, Isabelle sereine, est devant son bloc de terre pour le façonner, tous les petits outils installés devant elle : un ébauchoir, une mirette, un estèque.

Elle explique : " C'est un grès chamotté que je n'ai pas tourné. Je l'ai modelé en forme de boule puis je le scarifie. C'est un grès blanc qui finira en raku. " Elle poursuit : " Le rapport à la terre est très important. Il y a un dialogue avec elle qui vous emmène autre part. C'est un voyage ! La terre vous parle. Il y a une part d'imprévisible. C'est une matière vivante. "

Un élément généreux
" La terre m'apprend l'indulgence, le lâcher prise… Elle permet de se recentrer sur soi ", confie Isabelle. Cette passion, ce métier, ne s'est pourtant pas imposé d'emblée ; Elle a un parcours étonnant. En effet, elle a fait des études de paysagiste à Blois (Loir-et-Cher). " L'aspect végétal, la nature j'ai toujours aimé ", lâche-t-elle. Elle a également décroché un Deug de biologie. Mais elle ne s'est pas orientée dans ces voies-là. Non ! Isabelle, originaire de Troyes (Aube), a aussi suivi une formation de menuisier avec les compagnons du devoir et a été conductrice de travaux.

Et puis arrive le moment où elle fait le bilan. Elle a envie d'autre chose, de cette terre et de créer. " J'avais participé à trois stages de poterie, j'ai eu envie de pousser l'expérience plus avant. La terre c'est un élément généreux. On a toujours une deuxième chance. Si vous loupez quelque chose, c'est rattrapable. " Après une formation de sept mois chez un potier, elle ouvre son atelier et se lance grâce au soutien de la couveuse d'entreprise orléanaise.

Entendre craquer la matière
POADA-Poirier-TDepuis quatre ans maintenant, son métier de céramiste la porte. Elle partage cette passion en animant des ateliers. Modelage, estompage, terre jetée, raku nu, raku, émaillage haute température, enfumage, des techniques variées qu'Isabelle utilise avec maestria. À l'instant même à l'aide de grosses pinces, elle sort du four à 970 degrés une jolie pièce et jubile : " Vous entendez le craquement de la matière, c'est ce qui fait le raku. Les pièces tintinnabulent. "

Isabelle est heureuse : " Ce qui m'intéresse c'est de partager mon enthousiasme avec les visiteurs qui viennent à mon atelier. " Et de conclure : "  Quand j'ai su que les Portes ouvertes des ateliers des artistes du Loiret, organisées par le conseil départemental, existaient j'ai voulu y participer ! "

Son atelier sera donc ouvert samedi 14 et dimanche 15 octobre, de 14 h 30 à 19 h 30, 2 rue de Cerdon à Isdes.

C. Anton




Rédigé par Angeline Foucard

mise à jour le 13 octobre 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes