Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Institution > Assemblée > Opinions

Opinions- Groupe de la majorité départementale

Le nouveau visage du Département

Antoine Carré, vice-président du Conseil général

publié le 30 avril 2014

Le décret du Gouvernement délimitant les nouveaux cantons du Loiret a été publié le 28 février au Journal officiel. La majorité départementale déplore que son avis, qui relayait ceux des communes du Loiret, n'ait pas été entendu par le ministre de l'Intérieur. Alors même que M. Valls s'était engagé, devant le Parlement, à respecter les avis des Conseils généraux.

Cette décision du Gouvernement est d'autant plus regrettable que la proposition faite par la majorité départementale, qui n'avait pas été élaborée en fonction de l'intérêt particulier d'élus, respectait les principes présidant au redécoupage. Elle avait été faite dans le respect des intercommunalités existantes, des agglomérations et des bassins de vie auxquels sont attachés nos concitoyens.

Si dans les faits l'objectif de la réforme pouvait être louable, en décidant l'élection dans chaque canton d'un homme et d'une femme et en diminuant pratiquement de moitié le nombre des cantons de façon à ne pas augmenter le nombre des élus dans les assemblées départementales, l'objectif est raté puisque la réforme crée au contraire 165 nouveaux élus. Ainsi, à la différence du conseiller territorial qui avait vocation à remplacer le conseiller général et le conseiller régional, une réforme intelligente et économe des deniers du contribuable destinée à rationaliser le fonctionnement de nos institutions, la réforme de M. Valls ajoute une strate supplémentaire à notre millefeuille territorial déjà très dense.

L'opposition qui se manifeste partout dans le pays à l'encontre d'une réforme vécue comme injuste et politicienne constitue un désaveu cinglant pour le Gouvernement. Ainsi, sur 98 départements appelés à être redécoupés, moins de 40 % ont approuvé la carte proposée alors que l'arithmétique politique aurait dû garantir à la proposition gouvernementale un soutien confortable.

Aussi, le Gouvernement s'honorerait en reconnaissant son erreur et en remettant l'ouvrage sur le métier.

Rédigé par Loiret'Mag Page Tribunes

mise à jour le 30 avril 2014



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes