Consulter la version mobile Rester sur cette version

Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Actualités et loisirs > Loiret magazine

Manon Brunet, fine lame

Manon Brunet remet son titre en jeu à Orléans du 27 au 29 octobre.

Manon Brunet remet son titre en jeu à Orléans du 27 au 29 octobre.

(Photo D.R.)

08/09/2017
La jeune sabreuse du cercle d’escrime d’Orléans poursuit son ascension. Après une 4e place aux JO de Rio et deux victoires en coupe du monde, elle fourbit ses armes. Portrait.
L’avenir du sabre, c’est elle. À 21 ans, Manon Brunet peut voir loin : demi-finaliste pour ses premiers Jeux olympiques à Rio en 2016 du haut de ses 20 ans, elle a depuis franchi un cap en remportant deux épreuves de la Coupe du monde de sa spécialité.
Une suite logique pour cette jeune au talent précoce. Manon Brunet a huit ans quand elle commence l’escrime à Rillieux-la-Pape dans la banlieue de Lyon. « J’étais attirée par ce sport pour le déguisement ! Ça m’a plu, j’ai eu des résultats et j’ai continué ! » Elle est régulièrement classée dans les catégories supérieures. À 15 ans, elle quitte à regret sa famille et son club. Un déchirement mais aussi une nécessité pour progresser et faire des compétitions internationales. Elle rejoint le cercle d’escrime d’Orléans.

Le déclic à Rio, la victoire à Orléans
À 17 ans, elle entre en équipe de France alors qu’elle n’est que Junior. Ses performances l’envoient à Rio où elle se confronte aux sabreuses aguerries et mieux classées qu’elle. L’an dernier Manon atteint les demi-finales des Jeux olympiques de Rio. Une déception vite effacée par la satisfaction de la performance. « J’ai perdu d’une touche puis pour la médaille de bronze alors forcément j’étais déçue mais j’ai pris conscience que je pouvais battre les meilleures ! » La confiance aidant le talent, les résultats ont suivi : première victoire en coupe du monde à Orléans deux mois après les Jeux puis à Yanghzou en Chine au printemps de cette année. Les résultats sont aussi collectifs avec une médaille de bronze avec l’équipe féminine de sabre aux Championnats du monde de Leipzig cet été en Allemagne. Manon a pris la bonne habitude de monter sur le podium.

Mordue de sport et surtout du jeu
Non contente de s’entraîner deux fois par jour : assauts avec partenaire, avec entraîneur, musculation… Manon aime pratiquer d’autres sports quand elle fait relâche : l’été c’est beach-volley ! « J’aime le sport du moment qu’il ne faut pas trop courir. Il faut que cela soit ludique C’est le jeu qui me plaît ! » Joueuse et comme toute bonne sportive de haut niveau, Brunette déteste la défaite.
« J’adore mon sport et surtout ma discipline le sabre car elle est très spectaculaire ! » Attaquer, mettre la pression sur son adversaire, c’est sa motivation quand elle entre en piste. Ce sport correspond bien à son tempérament : travailleuse et spontanée ! « Il faut réfléchir à la tactique mais aussi se lâcher pour prendre le dessus sur l’autre ! » D’ailleurs Manon compte bien le montrer sur les terres de son club et remporter à nouveau l’épreuve de coupe du monde orléanaise. Rendez-vous sur la piste loirétaine du 27 au 29 octobre !
B. Sanson

http://www.loiret.fr/coupe-du-monde-de-sabre-feminin--128951.htm




Rédigé par Barthélemy Sanson

mise à jour le 16 octobre 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes