Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Territoire > Les parcs départementaux

Parc des Courtils des Mauves

Du Parc, la vue panoramique sur la Loire y est toujours grandiose et le ballet des mouettes et des sternes au-dessus des bancs de sable, magique.

Du Parc, la vue panoramique sur la Loire y est toujours grandiose et le ballet des mouettes et des sternes au-dessus des bancs de sable, magique.

(Photo E. Boutheloup)

En pénétrant dans cette forêt galerie située sur la commune de Meung-sur-Loire, vous découvrirez une zone de marais remarquable. Canalisées par des moines à l'époque gallo-romaine, les Mauves dessinent aujourd'hui un réseau de petites rivières donnant naissance à une jolie promenade qui se prolonge sur la commune de Meung entre ruelles et moulins.
Un dédale de sentiers et de petits ponts. Ce sont les abords du Conservatoire National de l'Ilex qui marquent l'entrée du Parc des Courtils des Mauves, Espace naturel sensible de plus de 9 ha, propriété du département du Loiret. Longeant l'arboretum, un sentier ombragé (PR de la Promenade des Mauves) s'enfonce  en sous-bois accompagnant la "malva", cette fameuse "rivière lente" (*) que gonflent les eaux de trois rivières issues de la nappe de Beauce (Montpiteau, Détourbe et Fontaine). Jadis force motrice permettant aux moulins à roues à aube de Meung de fonctionner, les Mauves s'écoulent en petits bras d'eau limpides (42 km au total) qu'enjambent ici et là des petits ponts de bois reliés à un dédale de sentiers aménagés avec des copeaux de bois pour respecter l'environnement de cet Espace naturel sensible.

Ainsi, au fil de la balade (8 km au total en comptant le cœur de la ville et la partie sud de l'ENS), la forêt galerie, très humide dans cette partie nord du site, se découvre à travers une diversité d'essences : aulne, frêne (espèces dominantes), chêne, saule, charme peuplier, orme, prunellier, ou encore acacia… Au passage, on y surprendra différentes espèces oiseaux (74 recensés) comme la fauvette des jardins, le roitelet huppé, le grimpereau des jardins, le pic épeiche ou le martin-pêcheur d’Europe qui vient y chasser. Des petits ponts, observez dans l'eau transparente : anguilles, brochets, goujons, gardons, truites fario… font le paradis des pêcheurs !

La confluence Mauve-Loire. Au sud de la partie boisée, le chemin de Pantin permet de poursuivre la promenade jusqu'au coeur de Meung-sur-Loire où les différents bras des Mauves ne forment plus qu'une seule et même rivière. Dans la ville, se succèdent alors, vieilles ruelles et anciens moulins à farine, à foulon, à papier, à tan... C'est le GR3 qui conduit ensuite vers la partie sud du parc : là, s'y développe une mosaïque de prairies, roselières et boisements marécageux le long du cours des Mauves. La forêt y est plus claire et c'est le saule blanc qui y domine.

Entre habitations et polycultures, la rivière des Mauves s'étire jusqu'à la Loire où l'on rejoindra la confluence des deux cours d'eau. La vue panoramique sur la Loire y est toujours grandiose et le ballet des mouettes et des sternes au-dessus des bancs de sable, magique. Pour agrémenter votre promenade et enrichir vos connaissances sur les différents milieux naturels traversés, n'hésitez pas à vous procurer les dépliants de la promenade à l'office de tourisme que vous aurez loisir de consulter sur un banc à l'ombre d'un arbre bercé par le murmure de l'eau...

(*) traduction du latin
Source : rapport de Lindénia, "Elaboration de plans de gestion pour 5 espaces naturels sensibles du Loiret : Parc des Courtils des Mauves (Meung-sur-Loire)", décembre 2010.

Ouverture

Entrée libre



Rédigé par Gwenaël Cuny

mise à jour le 25 juillet 2017



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes