Accès direct au contenu


Vous êtes ici : Accueil > Institution > Assemblée > Opinions

Opinions - Groupe des élus socialistes écologistes et républicains

RSA-Loiret, une explosion à retardement ?

Michel BRARD, Conseiller général

publié le 1 septembre 2010

14500 personnes bénéficient du RSA dans le Loiret. Les nouveaux chiffres porteraient ce nombre à 22 000, soit proche des projections de départ (27 000). Cela m’amène à deux constats.

Le premier que, dans le Loiret comme partout, la situation économique nous place devant une précarisation croissante et encore mal estimée. C’est une situation nouvelle qui impose des choix. Les politiques publiques doivent bénéficier en priorité à ceux qui en ont le plus besoin. A travers sa compétence sociale le Conseil général est en première ligne de l’insertion sociale et professionnelle. Dans le but d’attirer de nouveaux bénéficiaires, le gouvernement veut simplifier le dispositif du RSA grâce à des formalités administratives moins complexes. Pourrons-nous faire face à cette explosion alors qu’il existe déjà pour le Loiret un déficit des financements d’État à hauteur de 50 millions d’euros, dont 44 au détriment de la solidarité départementale ?

Le second, sur la nécessité d’amplifier les politiques sur un nouveau modèle de développement. Cela ne peut se faire qu’en coordonnant les compétences régionales, départementales et locales. Pour le RSA, la complémentarité Département-Région pour la formation donne des résultats ; il convient de l’étendre et de la renforcer.

Quand l’argent public se fait rare, il faut renoncer à d’autres projets, ni urgents ni nécessaires !


Rédigé par Loiret'Mag Page Tribunes

mise à jour le 13 septembre 2010



Plan du site

Département du Loiret
45945 Orléans
Tél : 02 38 25 45 45
Téléphone accessible aux personnes sourdes et malentendantes