Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Un investissement fort pour la réussite éducative

Le Conseil départemental maintient son engagement en faveur de la jeunesse loirétaine qu’il considère comme une priorité, un atout pour favoriser l’attractivité et le dynamisme du territoire. Forts d'une place charnière entre l’école et le lycée, forts de compétences dans les domaines de l’enfance, de la famille, de l’éducation, de la sectorisation, nous favorisons la réussite éducative des jeunes Loirétains avec l’ensemble de nos partenaires.

Image de jeunes collégiens dans la cour de leur collège
Agir en faveur de la jeunesse constitue un atout pour favoriser l’attractivité et le dynamisme du territoire.

Poursuivre et achever le programme d’investissement des collèges

D’ici 2019, on estime qu’il y aura 1 500 collégiens supplémentaires dans le Département du Loiret. Dans ce contexte de hausse des effectifs scolaires, le Département, au-delà du levier que constitue la sectorisation des collèges (définition du secteur de recrutement des collèges) souhaite poursuivre son programme d’investissement au niveau des collèges publics. L’objectif est double : adapter les besoins sur l’ensemble du territoire et offrir aux collégiens des conditions modernes d’enseignement (programmation patrimoniale, moyens et équipements). Depuis 1997, ce sont 50 collèges sur 53 qui ont été reconstruits ou réhabilités pour un montant d’investissement de près de 600 M€. Des projets sur le plan patrimonial sur les 5 années à venir (pour un montant de dépenses de près de 92 M€) :

  • la construction du collège d’Orléans Nord-Est. Les collèges actuels ne pourront plus accueillir les enfants du secteur d’ici 5 ans. Les études de programmation ont été lancées fin 2015 ;
  • la construction de deux collèges à Pithiviers (restructuration du collège actuel Denis Poisson) ;
  • l’engagement des démarches pour la reconstruction du collège André Malraux de Saint-Jean-de-la-Ruelle ;
  • la conduite d’une réflexion sur le quart Nord-Ouest de l’agglomération orléanaise au regard de l’augmentation du nombre de nos collégiens ; 
  • la réorganisation de la demi-pension du collège de Beaugency et l’étude de la restructuration de la demi-pension du collège de la Ferté-Saint-Aubin après arbitrage du mode de conception des repas ; 
  • l’extension et le réaménagement du collège de Tigy pour accueillir jusqu’à 600 élèves contre 500 aujourd’hui ;
  • le développement et la restructuration de la demi-pension du collège de Poilly avec la mise en œuvre d’une solution transitoire

Entretenir le patrimoine des collèges

Le Département décline en deux axes principaux son action auprès du patrimoine constitué par les collèges du territoire :

  • la poursuite de la politique d’entretien et de rénovation des collèges en matière de gros entretien, de renouvellement, de mise aux normes en accessibilité et de performance énergétique afin d’optimiser ses dépenses de fonctionnement pour les 57 collèges existants. Le Conseil départemental souhaite contribuer ainsi au développement durable et à la qualité d’accueil des collégiens ;
  • la sécurisation des abords des collèges afin de faciliter l’accès des établissements en séparant le flux des piétons.

Lutter contre le décrochage scolaire

Faute de qualifications suffisantes dans un pays où le diplôme apparaît comme un passeport pour l’emploi, les élèves sortis du système scolaire sans qualification sont ensuite touchés en priorité par le RSA. Fort de l’ensemble de ses compétences et notamment de sa place charnière entre l’école et le lycée, le Département contribuera à :

  • la meilleure détection du décrochage scolaire en privilégiant la prévention par une approche territoriale ;
  • le développement de la transversalité entre institutions afin de faire émerger des territoires éducatifs plus adaptés ;
  • le développement des actions de lutte contre l’illettrisme.

Donner les moyens de faire du sport à tous les collégiens

Pour mener à bien cet objectif, le Département a décidé le développement des équipements sportifs par :

  • le recentrage de l’intervention du Département sur les seuls équipements sportifs nécessaires à la pratique sportive des collégiens (2017) ;
  • l’assurance donnée aux collégiens d’avoir des équipements sportifs de proximité ;
  • le soutien des communes et intercommunalités pour la réalisation de ces équipements.

Encourager la jeunesse au civisme

Le Département souhaite soutenir les actions en direction de la jeunesse et notamment celles facilitant le développement de la citoyenneté et la démocratie participative telles que des actions de formation, de prévention et de Secours civiques aux parents et élèves. Outre la formation aux gestes qui sauvent pour les élèves et les parents, cette action consolide le dialogue avec les parents d’élèves

La jeunesse c’est l’espoir, c’est la découverte, c’est l’épanouissement corporel et culturel. Sachons mettre à la disposition de nos jeunes tous les atouts possibles pour qu’ils réussissent. C’est notre devoir d’aider à impulser la société de demain.

Gérard Malbo
Vice-président, président de la commission Éducation, Jeunesse, Sports et Environnement