Vua aérienne de la basilique de Cléry-Saint-André
Du 30 mars 2018 au 29 juillet 2018

Adélaïde Hautval, Amie des Juifs

Adélaïde Hautval, médecin, sera l’une des seules femmes en France à être déportée à Auschwitz puis à Ravensbrück en tant qu’amie des Juifs.

Connue dans le monde entier, peu de personnes savent qu’elle sera internée à Pithiviers, puis à Beaune-la-Rolande, où elle est témoin de l’arrivée massive des familles arrêtées lors de la rafle du Vel d’Hiv, puis de la séparation des mères et des enfants et de leur déportation à l’été 1942. C’est en écho à cet internement, que sa sœur écrira au Préfet en demandant qu’il intervienne en faveur de sa libération : « N’est-ce pas une peine suffisante pour ne pas avoir été d’accord avec le traitement des juifs ? ».

Cette demande n’aboutira pas, Adélaïde envoyée ensuite à la prison d’Orléans en novembre 1942, sera transférée au Fort de Romainville, puis déportée le 24 janvier 1943 à Auschwitz depuis Compiègne.

Elle est affectée en tant que médecin au block 10 et refuse de participer aux expérimentations et sera connue pour être celle qui osa dire non à Mengele. En août 1944, elle est transférée à Ravensbrück.

Dates / Horaires

-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Cercil – Musée-Mémorial des enfants du Vel d’Hiv
45 rue du Bourdon Blanc 45000 Orléans
45000 Orléans
Voir l'itinéraire

Contact / Inscription