Vue aérienne de champs vers Saint-Denis-de-l'Hôtel

Covid : le rôle central de la pharmacie du Sdis 45

23 novembre 2020

Les sapeurs-pompiers du Loiret sont fortement mobilisés dans le cadre de la pandémie de la covid-19. Les professionnels de leur pharmacie à usage intérieur (PUI) veille à ce que chacun, soldats du feu comme victimes, soient protégés. Mais leurs missions ne s’arrêtent pas là.

La pharmacie à usage interne du Sdis 45 - ambulance

« Nous, en tant que pharmaciens, sommes responsables des médicaments que nous délivrons, déclare Virginie Foucault, pharmacienne à la pharmacie à usage intérieur du Sdis 45. Nous sommes les gardiens des médicaments mis à disposition des victimes. Nous fonctionnons comme la pharmacie intérieure de l’hôpital. »

Et la tâche n’est pas mince ! En effet, il faut équiper les soixante-dix ambulances : un peu de médicaments, dont de l’oxygène ; beaucoup de matériels et de dispositifs médicaux. Mais aussi les cinquante véhicules répartis dans les centres de première intervention pour du prompt secours. Ils sont dotés beaucoup plus légèrement mais suffisamment pour prodiguer les premiers secours en attendant l’ambulance, notamment avec un défibrillateur. De plus, il faut former et s’assurer que les sapeurs-pompiers utilisent correctement les médicaments et le matériel mis à leur disposition.

« En ce moment, nous exerçons nos missions classiques auxquelles se rajoutent les interventions liées à la covid-19. Lors des crises précédentes, en 2006 et 2009, crise de la grippe A/H1N1, nous avions acheté des équipements (masques, gants, survêtements, lunettes…). Nous les avions conservés et ils étaient déjà répartis dans chaque site ! Alors, quand la covid-19 est apparue en France et dans le Loiret, notre stock était suffisant pour protéger nos équipes. Nous n’avons donc déploré aucun cas d’ambulancier contaminé au Sdis 45. De plus, chacun respecte scrupuleusement les gestes barrière. »

En raison de la covid-19, les ambulances sont désinfectées suivant un protocole particulier : les soldats du feu changent de tenue et jettent celle qu’ils portaient pendant leur intervention. L’élimination des déchets est également inédite. Enfin, le véhicule est désinfecté dans l’un des cinq centres de secours principaux qui possèdent un sas de désinfection.

984
interventions pour suspicion de Covid-19
du début de la crise au 20/11/20

La pharmacie intérieure recrute

Aujourd’hui, la pharmacienne responsable de la PUI, lance un appel : « Nous recrutons des pharmaciens et préparateurs ! »

Pour postuler, il ne faut pas être un athlète, comme on l’imagine ! Il faut être en bonne santé, aimer l’uniforme, la hiérarchie et respecter les règles pour ces postes où l’on rend service à la population. Autre avantage : la routine « on ne connaît pas ! », assure Denis Boyer, pharmacien à mi-temps.

Vous voulez candidater ou vous connaissez quelqu’un susceptible d’être intéressé ? Rien de plus simple : appelez le 02 38 523 523 et demander la pharmacie à usage intérieur !

Édith Combe

En chiffres

Sont répartis dans 85 centres d’incendie et de secours sur le territoire loirétain :

  • 67 véhicules de secours aux victimes
     
  • 37 sacs de prompt secours des centres de première intervention
     
  • 12 véhicules du service de santé et des secours médical  des médecins et infirmiers 
     
  • 4 véhicules du poste médical avancé 
     
  • 644 bouteilles d'oxygène répartis sur 100 sites du Sdis 45
     
  • 663 appareils biomédicaux embarqués dans les véhicules