Vue aérienne de Yèvres-le-Châtel

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique

04 février 2021

Gloria Agblemagnon, championne du monde de lancer de poids en paralympique qui fera partie du team Loiret en 2024, a rencontré les élèves des associations sportives de trois collèges loirétains dans le cadre de la semaine olympique et paralympique. Visite à André-Chêne de Fleury-les-Aubrais.

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique - lancer de poids 2

Dans le cadre de la semaine olympique et paralympique, Gloria Agblemagnon a rencontré mardi les élèves des collèges Val de Loire à Saint-Denis-en-Val, mercredi, ceux d’André-Chêne de Fleury-les-Aubrais et jeudi, ceux de Jean-Joudiou de Châteauneuf-sur-Loire. Tous sont labellisés génération 2024, comme quatorze autres collèges loirétains. « Nous aimerions que tous obtiennent cette distinction, espère Damien Bougré, chargé de mission Réussite éducative au Département du Loiret. La collectivité en plus de son soutien à cette labellisation, offre mille euros aux associations sportives des collèges concernés et une aide à leur communication. »

Les élèves du collège Val de Loire témoignent par la voix d'Isabelle, coordinatrice de la classe Ulis :

« Les élèves ont adoré la matinée. Ils ont testé de nouvelles expériences et ont particulièrement apprécié l’ambiance chaleureuse et la bienveillance qui régnait dans cette manifestation.
Le fait que la star du jour Gloria ait un handicap invisible leur a fait écho et leur a prouvé qu’on peut surmonter ses difficultés pour réussir. Transmettez lui nos remerciements.
 »

Qu’est-ce que la semaine olympique et paralympique ?

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique - élèves en fauteuil

Avec la Semaine olympique et paralympique (SOP), le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, l'Union national du sport scolaire (UNSS) et Paris 2024 veulent sensibiliser les jeunes à la pratique sportive.

Cette SOP existe depuis 2017. En 2021, le thème en est la santé… Alors Bougez ! est le maître-mot. Et bouger c’est ce que font les élèves affiliés aux associations sportives des collèges. L'UNSS Loiret regroupe 85 associations sportives (du collège au lycée). L'UNSS Loiret, c'est plus de 12 000 élèves licencié(e)s, plus de trente activités sportives et artistiques proposées, soixante-dix titres académiques, soixante-cinq participations à des championnats de France, quatre titres de champion de France. À l'UNSS,  plus de 2 100 jeunes officiels certifiés (jeunes arbitres, jeunes juges, jeunes coachs, jeunes organisateurs, jeunes dirigeants, jeunes secouristes, jeunes reporters).

À Fleury-les-Aubrais, « les élèves ont participé la semaine dernière à une course d’orientation à l’Île Charlemagne. Une autre fois, ils se sont essayés au biathlon, ça leur a beaucoup plu. Ils pratiquent aussi le ping-pong, le basket… », déclare Christopher, professeur d’EPS qui a accueilli le comité handisport Loiret, Marie-Agnès Courroy, élue du Département du Loiret, deux conseillères de la mairie de Fleury, ville labellisée Terre de jeux et Gloria Agblemagnon, championne du monde de poids paralympique.

Des ateliers pour tester !

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique - test aveugle

Le comité handisport Loiret a sensibilisé les collégiens aux difficultés rencontrées par leurs camarades handicapées à l’aide d’ateliers.

Un groupe a testé les déplacements en fauteuil roulant. Puis, les élèves ont revêtu des dossards et formé deux équipes avant de se lancer dans un match de basket où l’adresse était reine : manœuvrer les fauteuils tout en marquant des paniers… c’est vraiment difficile !

Le deuxième atelier consistait à se mettre dans la peau d’une personne aveugle ou malvoyante. Les participants se cachaient les yeux avec un masque noir, type masque de plongée. Ils suivaient un cheminement accompagné d’un guide : « À droite, à gauche, lève le pied… ». Puis, ils ont essayé le ballon sonore. Si certains ont d’abord déclaré que « c’est rigolo ! », ils se sont vite rendu compte qu’être handicapé à ce point complique le quotidien et qu’être guide ne se limitait pas à dire : « Va là ! ».

Gloria, vingt-trois ans, a impressionné les jeunes sportifs du troisième atelier en leur révélant qu’elle utilisait des poids de 4 kilos quand ses homologues masculins se « contentaient » de 7 kilos ! Les élèves ont compris comment se positionner en suivant les conseils de la championne et ont lancé leur poids à une distance respectable. Gloria, après une démonstration, a révélé son record : 13, 90 mètres !

Qui est Gloria Agblemagnon ?

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique - portrait de Gloria

Cette Loirétaine timide au sourire éclatant est championne du monde paralympique. Elle a débuté, comme tout le monde, en s’inscrivant dans un club de sport de son quartier. Elle y pratiquait l’athlétisme : cross ; saut ; sprint… Vers quatorze ans, elle s’essaie aux lancers de javelot, marteau, disque et poids. Sa préférence ira au marteau.

Deux ans plus tard, Gloria commence la musculation deux fois par semaine. C’est à cette époque qu’elle intègre le pôle France en section sport adapté et se tourne résolument vers le poids, seule discipline de ce type référencée en paralympique.

Et depuis, Gloria est plus qu’une étoile montante puisqu’elle a déjà remporté plusieurs titres et non des moindres : championne du monde avec l’or en 2018, en 2019 c’est le bronze et l’or aux Mondiaux Inas (qu’elle a déjà remporté deux fois en 2015 et en 2016)… Ces compétitions la font voyager bien au-delà des frontières françaises : Saint-Pétersbourg ; Rio de Janeiro ; Londres ; Dubaï ; Brisbane… On lui souhaite encore l’or pour Tokyo, puisqu’elle est d’ores et déjà sélectionnée, et pour Paris 2024, elle qui fait partie du team Loiret.

Les actions menées par le comité handisport Loiret

Dans le Loiret, on célèbre la semaine olympique et paralympique - Gloria autographe

« Nous sensibilisons les valides au handisport, nous organisons des formations, des championnats (hors crise sanitaire), des journées avec l’UNSS, de la sensibilisation au sport partagé… et des ateliers comme ceux organisés ici aujourd’hui », explique Emeline, agente de développement depuis huit ans.

Les jeunes ont vraiment aimé ces démonstrations : ils ont demandé aux deux intervenants du comité handisport Loiret : « Quand revenez-vous ? » Signe d’une après-midi réussie ! Après-midi qui s’est terminée par une photo de groupe pour garder un bon souvenir, la remise d’un diplôme : « Paris 2024 te félicite pour ta participation à la semaine olympique et paralympique » à chaque élève… et clou de la journée : un autographe de Gloria sur ce fameux diplôme !

Édith Combe