Vue aérienne de Puiseaux

Drive to Amnesia : La mélodie du Loiret en chapeau melon

18 décembre 2020

Le Département du Loiret a soutenu la filière horticole, le tourisme, le BTP malmenés par la crise sanitaire. Aujourd’hui, il supporte la musique en proposant La mélodie du Loiret, une série de mini-concerts. Après la chaleur de l’Iran la semaine dernière, nous suivrons, ce soir, à 21 heures, Drive to Amnesia qui tire ses influences de la musique électro anglo-saxonne.

Drive to Amnesia : La mélodie du Loiret en chapeau melon

Connaissez-vous Depeche mode ou Archive, deux groupes rock britanniques ? Quelle que soit la réponse, branchez-vous, à 21 heures, sur la chaîne YouTube du Département ou sur cet article de loiret.fr, préparez-vous un fish and chips accompagné d’une half-pint ou un demi de bière anglaise (à consommer avec modération), et découvrez Drive to Amnesia.

Influences et valeurs partagées

Drive to Amnesia s’est inventé un son bien à lui, surfant sur des influences pop, électro et synth pop. Créé en 2019, avec un premier morceau original s’adressant aux personnes disparues et encouragé par des retours positifs, le groupe décide d’en écrire d’autres dans lesquels sont évoqués des thèmes actuels et universels auxquels les membres de la formation sont particulièrement attachés. 

« On joue de la musique avant tout par plaisir », explique Fabrice, le guitariste. « Si la passion de la musique nous réunit, nous partageons aussi des valeurs humaines communes », renchérit Mélanie, la voix lead. « Les sujets de nos chansons sont des sujets qui nous préoccupent », ajoute Maxime, le batteur. « Elles traduisent nos émotions et nos valeurs », complète Fabien, aux claviers.

C’est d'abord Depeche mode et les Beatles qui leur ont donné envie de se mettre à la musique. Mais leurs influences viennent aussi de Archive, Blur, IAMX, Radiohead... Un univers à la fois sombre, prenant, moderne et captivant dans lequel les quatre passionnés de musique anglo-saxonne sont tombés depuis leur plus tendre jeunesse.

Les quatre acolytes espèrent se faire connaître au-delà d’Orléans grâce à La mélodie du Loiret et reprendre les concerts dans toutes les salles loirétaines, (voire au-delà!) dès que cela sera possible.

Morceaux choisis

Drive to Amnesia interprète quatre morceaux pour ce mini concert.

To late to cry appelle à se mobiliser pour sauver la planète. En s’y mettant tous ensemble, on y arrivera.

Fear virus a été écrit au début du confinement, quand on pensait qu’on prenait un risque important dès qu'on sortait de chez soi.

Hold me est une chanson d’amour. L’interprète évoque son besoin de se sentir aimé par l’autre.

Et Better life aborde le sujet des migrants qui quittent leur pays pleins d’espoir d’une vie meilleure ailleurs.

Bonne soirée !

Édith Combe