Vua aérienne de la basilique de Cléry-Saint-André

Échangeur de Chécy : Un projet XXL-express

20 février 2018

Le chantier porté par le Département, maître d'ouvrage et d'oeuvre, débute en mars et devrait s’achever en novembre. Zoom sur cette opération qui devrait faciliter le quotidien des usagers de la route.

Echangeur de Chécy

Chaque jour, 50.000 véhicules circulent sur la tangentielle RD 2060. Et chaque jour, les embouteillages se forment un peu plus à la sortie de Chécy en direction de Montargis. Les usagers de la route l’attendaient. Le Département va le faire ! L’échangeur de Chécy (RD 2060 et RD 8) va être aménagé. Le Conseil départemental est maître d’œuvre et maître d’ouvrage de ce chantier important réalisé dans le cadre d’un marché public par l’entreprise Colas. « C’est un projet attendu sur une route à fort trafic avec une dangerosité potentielle, rappelle Marc Gaudet, président du Conseil départemental. Il y a des remontées de file sur la tangentielle. Il y avait donc urgence de réaliser un aménagement en fluidifiant et en traitant l’accès à la zone commerciale et à la ville de Chécy. »

« Gérer les flux entrants et manière équilibrée »

Ce chantier essentiel pour les usagers de la route (automobilistes mais aussi cyclistes) est inscrit au projet de mandat 2015-2021. Son coût s’élève à 4,16 M€ dont 1,772 M€ financés par le Département.
Depuis octobre 2017, le Département a commencé les travaux préalables de dévoiement des réseaux de concessionnaires qui s’achèveront le mois prochain. Ils laisseront la place aux travaux d’aménagement routier. Cet été, le giratoire des Ajoncs sera modifié et le chantier doit s’achever au mois de novembre. « Notre objectif et de gérer les flux entrants et de manière équilibré, souligne Claude Clavier, directeur général adjoint en charge du pôle aménagement durable. Nous allons créer de nouvelles liaisons avec un nouveau giratoire mais aussi une liaison douce sécurisée pour les cyclistes ».

Un chantier optimisé de 9 mois

L’espace de « stockage » des véhicules sera augmenté de manière sensible via un « bypass » soit 2 voies en direction de Chécy et le rond-point cacahuète. Deux autres voies d’accès orienteront les usagers de la route sur un rond-point qui leur donne accès au centre commercial ou à la RD 8 vers le nord de Chécy. « Ces bretelles d’évitement éviteront la création de files de voitures sur la RD 2060. », précise Pascal Lenoir, directeur de la direction de l'Ingénierie et des Infrastructures. Le chantier sera rapide mais aussi avec un maximum d’interventions la nuit ou durant la période estivale où le trafic est moindre. »
Les usagers de l'échangeur de Chécy seront régulièrement informés des différents phasages du chantier via une newsletter. Dernière précision, le chantier s’effectuera sans que la circulation soit alternée. De mars à novembre 2018, les véhicules circuleront sans contrainte et ceux afin de fluidifier le trafic routier sur la RD 2060 et la RD 8.

Barthélemy Sanson