Vue aérienne de Puiseaux

Jazz or jazz, telle est la question !

11 avril 2018

Du 24 au 28 avril, Jazz or jazz propose sa troisième édition au théâtre d’Orléans : vingt-cinq concerts sur cinq jours ; deux expos ; cinq moments d’échange et deux émissions de radio en direct. Cette année, l’accent est mis sur le jazz international et le jazz de création.

Jazz or Jazz 2018 La Dame blanche
La Dame blanche en concert salle Touchard jeudi 26 avril

Convivialité est le premier mot qui vient à l’esprit lorsque François-Xavier Hauville évoque les apéros jazz et les conférences animées par Pierre-Henri Ardonceau. Cette nouveauté, gratuite, permettra d’aborder le Jazz et cinéma, les débuts ; Ella Fitzgerald, la diva du jazz ; La naissance du jazz à la Nouvelle-Orléans.

Grands noms

Kyle Eastwood avec Stefano Di Battista (qui a participé au Festival de musique de Sully et du Loiret en 2016), Luky Peterson, l’Orchestre national de jazz, Goran Bregovic en chœur avec son Orchestre des mariages et des enterrements, Christian McBride et ses dix-huit musiciens… Que de grands noms qui séduiront les spectateurs.
C’est sans oublier les autres invités de choix : Monty Alexander ; la Dame blanche ou Yaite Ramos Rodriguez, originaire de Cuba et fille d’un des fondateurs du Buena vista social club ; Richard Bona qui mêle les sonorités cubaines aussi et africaines ; Régis Huby ; le groupe Lagniappe brass band connu à la Nouvelle-Orléans pour ses parades traditionnelles lors des mariages et enterrements, visible aussi samedi 28, place du Martroi. Et des révélations : Théo Ceccaldi, artiste orléanais au palmarès déjà impressionnant (révélation française, musicien français de l’année et révélation de l’année !) ; Nox.3 et Linda Olá au son très personnel ; Novembre ; Ikui doki… leurs concerts sont à cinq euros.

Expos et radio

Trente photos de grands noms du jazz prises sur le vif par Alain Chevrier et issue de la collection de Francis Paudras (1935-1997), composent l’exposition dans la galerie du théâtre. Ce dernier a connu pratiquement tous les jazzmen des années 50-60.
Double dose : le créateur du visuel de Jazz or jazz, Daniel Humair, peintre et batteur de jazz expose au théâtre, en partenariat avec la galerie Le garage, et joue le 25 avril avec Théo Ceccaldi.
France musique, c’est aussi du jazz et du direct vendredi 27 avril dans les émissions d'Alex Duthil de 18 heures à 19 heures et de Nathalie Piolé à la suite jusqu’à 20 heures.
Pour clore Jazz or jazz en beauté un bal gratuit samedi 28 avril à partir de 22 heures, ouvert par Lagniappe Brass Band, égayera le hall du théâtre. Les danseurs seront invités à chalouper au rythme du charleston comme du lindy hop. Ambiance garantie !

Pratique

La billetterie est disponible au théâtre d’Orléans (boulevard Pierre-Séguelle à Orléans), en ligne (www.jazzorjazz.fr) et par téléphone (02 38 62 75 30). Les tarifs des concerts vont de 5 euros à 35 euros. Si vous assistez à quatre concerts vous bénéficiez du tarif réduit (25 euros par concert).

Cette troisième édition sera riche, variée et artistique à l’image du visuel de Daniel Humair : noir comme jazz et colorée comme or jazz !

Édith Combe