Vue aérienne de Puiseaux

Je marche sur l'eau

18 juin 2019

Par une matinée ensoleillée, nous testons le paddle, à l’île Charlemagne. Nous ramons, armés d’une pagaie, debout sur une grande et large planche, style surf. Récit d’un bon moment passé en pleine nature.

Sport - Paddle à l'île Charlemage - 4 partipipants

Enfant ou adulte, ce sport est ouvert à tous. Quel que soit votre terrain de jeux (fleuve, lac, mer, eau vive), vous trouverez paddle à votre niveau. Large et haut pour plus de stabilité, fin et long pour les courses d’endurance auxquelles participe notre coach du jour, Ludovic Machinet, du club Canoë Kayak Club Orléans (CKCO).

Vous voulez vous inscrire dans un club loirétain ? Dotez-vous d’une combinaison de surf, de chaussons de plongée et d’un coupe-vent étanche (utilisé en canoë) pour rester au sec… si vous tombez à l’eau. Pour vous équipez, un bon plan : Decathlon, l’un des partenaires du club, offre des conditions préférentielles aux membres de l'association, qui sont aujourd’hui une centaine. Et bien sûr, il faut savoir nager et un gilet de sauvetage est obligatoire.

Clara, apprentie au club, nous prête des tenues. Nous rejoignons Ludovic qui nous briefe sur la façon de pagayer et nous apprend quelles parties du corps travaillent : jambes ; épaules ; dos ; bras et cœur.

Nous rejoignons le ponton du plan d’eau. Aujourd’hui, le vent ride l’étang. Nous mettons les paddles à l’eau. Il faut monter dessus ! Oups ! Garder l’équilibre malgré le gîte n’est pas inné. Ludovic explique comment bien positionner ses pieds. Allez, c’est parti ! Pour manipuler correctement la pagaie : mettre une main sur le pommeau en haut et l’autre plus bas de soixante centimètres environ ; planter la pagaie dans l’eau et l’utiliser pour avancer le paddle. Pour tourner, la pagaie doit décrire un arc de cercle après que l’on se soit reculé sur sa planche. Et pour garder l’équilibre, il faut gainer continuellement les jambes.

Un sport en toute liberté

Le paddle nous offre la sensation de marcher sur l’eau ! Ses pratiquants sont friands de nature. Ludovic déclare : « En balade sur la Loire, nous croisons des castors, nous observons des oiseaux. »

Ce club propose une formation de base qui s'articule autour de quatre axes : la technique de navigation ; la sécurité ; la connaissance et le respect du milieu naturel du site de pratique ; la solidarité et le respect des autres. En illustration, Clara nous demande de reculer sur le paddle puis d’avancer pour tester notre équilibre ! Elle indique : « J’aime le paddle car c’est un sport calme, l’horizon est large devant nous, on en fait souvent en groupe et il y a une bonne ambiance ! De plus, nous travaillons tous nos muscles ! »
La balade se poursuit tranquillement et finalement facilement. Un quart d’heure plus tard, nous prenons de l’assurance… Quand l’une des pratiquantes tombe à l’eau ! Elle remonte, aidée par Ludovic, sur sa planche : « Ce n’est pas si facile ! Le poids des vêtements et le gilet gênent la remontée ! C’est un coup à prendre ! Il ne faut pas chercher à attraper le bord opposé de la planche, plutôt mettre ses mains au centre pour se hisser plus aisément ! »
Puis la balade touche à sa fin. C’est avec regret que nous rendons nos équipements. Nous avons vraiment profité de cette initiation et de ce sport à la portée de tous à pratiquer en famille, que l’on soit compétiteur ou pas. Essayer, vous verrez !

Portes ouvertes

Essayer, justement, vous en aurez l’opportunité samedi 22 juin, à l’occasion de la Journée olympique de l’île Charlemagne à Saint-Jean-le-Blanc.

Le CKCO, qui possède une jolie section de paddles et de canoës et kayaks, propose de tester ces sports bons pour le corps et l'esprit ! Contactez-les pour plus de renseignements (@canoekayakcluborléans sur Facebook ou 06 86 00 80 45).

De 13 h à 19 h, vous participerez à des initiations et démonstrations de plusieurs disciplines dans d'autres clubs, sans réservation et gratuitement dans cet écrin de verdure, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Mille cinq cents participants sont attendus. Les activités à découvrir sont nombreuses : de la pêche sportive aux chiens de sauvetage en passant par la course d’orientation… de quoi passer une bonne journée sportive.

Édith Combe