Vue aérienne de champs vers Saint-Denis-de-l'Hôtel

La désinformation, un des risques liés aux écrans

24 novembre 2020

Impossible de surfer sur le net, de consulter les réseaux sociaux sans y être confronté… Les fake news… Pour aider les plus jeunes à les décrypter et à être ainsi acteurs de leur information, le Département du Loiret, en partenariat avec le Crij, organise des séances de formation "Le vrai du faux" destinées aux élèves de 4e.

Jeune fille consultant son smartphone

Développer l’esprit et le sens critiques, apprendre à débusquer le vrai du faux, tel est l’objectif de la formation "Le vrai du faux" que le Département du Loiret, en partenariat avec le Crij, propose à ses collégiens. « Il s’agit d’une action d’éducation aux médias pour les classes de 4e, explique la responsable du service Vie éducative et Territoires à la direction de l’Éducation, de la Jeunesse et des Études supérieures. On souhaite, par cette formation de deux heures, leur démontrer que ce n’est pas parce qu’une information est publiée sur internet qu’elle est vraie. »

Un internaute averti en vaut deux !

Vidéos, photos, articles de journaux, publications sur les réseaux sociaux… Les jeunes vont découvrir la manière dont une information est construite et comment elle peut être aisément manipulée. « C’est une forme de protection pour eux, pour qu’ils ne croient pas n’importe quoi et qu’ils ne se fassent pas le relais des fake news », commente la responsable du service Vie éducative et Territoires.

Le kit pédagogique proposé aux collégiens, développé par le Crij, est présenté de manière ludique. Différents sujets sont abordés, des mises en situation sont mises en place et les jeunes doivent juger si l’information à laquelle on les confronte est vraie ou fausse. Les formateurs leur expliquent où sont les pièges, leur apprennent à vérifier leurs sources, à connaître celles auxquelles on peut se fier… Le Crij attire aussi l’attention des adolescents sur les sites humoristiques, tel que le Gorafi, que certains prennent pour argent comptant. Ils sont également avertis que les titres accrocheurs, les attrape-clics, qui incitent à cliquer sur un article, ne tiennent pas leurs promesses mais génèrent plutôt des revenus publicitaires en ligne. Enfin, les animateurs donnent certaines clés pour décrypter une photo (on indique que le sujet est photographié en janvier alors qu’il y a encore des feuilles aux arbres ?...)

Vous aussi, aidez vos enfants à être vigilants et critiques face aux informations (textes, photos, vidéos) qu’ils reçoivent. Par exemple, en cherchant avec eux sur internet des pistes afin de vérifier une information. Si elle est reprise par des journaux connus (Le Monde, Le Figaro…), on peut considérer qu’elle est juste. À vous de jouer en instaurant un dialogue avec eux !

 

La formation "Le vrai du faux" est mise en place dans le cadre du plan Agir pour nos jeunes.