Vua aérienne de la basilique de Cléry-Saint-André

La Racinerie, une histoire de famille !

08 octobre 2021

À Saint-Cyr-en-Val, depuis 1959, vous pouvez vous approvisionner en produits de la ferme. C’est la famille Michaud, une famille de paysans, qui vous accueille et vous propose fruits et légumes de ses champs et des conserves fabriquées majoritairement avec ses produits. Rencontre.

La Racinerie, une histoire de famille ! magasin photo 1

C’est avec Gérard que nous avons rendez-vous. Nous nous installons dans la conserverie, où tout brille, tandis qu’une stérilisation est en cours. En surveillant le cuiseur, il raconte la saga familiale.
« Je suis paysan, autrement dit, je suis de ce pays ! Mes arrières grands-parents l'étaient déjà. Mes parents ont créé la Racinerie, en 1959. Ils proposaient de la vente directe d’œufs et de volailles. Avec mon frère Éric, nous les avons rejoints vingt ans plus tard et avons développé la libre cueillette. Nous pratiquons la culture raisonnée depuis les années quatre-vingts. Nous intervenons le moins possible sur nos cultures et les clients font la différence ! Nous avons développé les circuits courts en vendant nos produits à la ferme que nous complétons avec ceux de collègues locaux. Vous pouvez acheter nos productions aux marchés du quai du Roi à Orléans et à La Source, le samedi et le dimanche à Saint-Cyr-en-Val. »

Au lieu de parler, on fait !

La Racinerie, une histoire de famille ! magasin photo 2

Et la Racinerie poursuit son développement : en 2007, la famille débute la vente en ligne via lespaniersdumarche.fr : ail ; concombre ; carotte ; radis ; pomme de terre ; pois ; bette ; champignon de Paris ; pâtes… Une mutualisation avec des collègues, portée par les Michaud, qui permet de proposer une gamme complète et régulière. 
Quatre ans plus tard, c’est la conserverie qui voit le jour, née d’une association avec un cultivateur de champignons. Une solution pour ne pas gâcher les restes, les hors calibre, les surplus de récoltes. Un atelier est créé, un secteur d’activité à lui seul, qui occupe trois jours de travail par semaine ! « Ainsi sont valorisés des produits qui seraient perdus ou rachetés à bas prix par les grandes surfaces. Par exemple, ce matin, j’ai fait du coulis de tomates pour une jeune consœur. Ainsi, elle ne perd pas sa production, au contraire, cela lui ajoute de la valeur en passant d’un produit brut à un produit cuisiné, stabilisé dans le temps. Nous mettons au point des recettes, uniquement avec des végétaux, et c’est bon ! Au marché du quai du Roi, nous avons connu Valérie et Patrice Beaudoin, chef du cabinet vert. Ils font partie de nos testeurs. Toute l’équipe de la Racinerie est également invitée à donner son avis, à proposer des idées ou changements. »

Une équipe, les pieds sur terre

La Racinerie, une histoire de famille ! magasin avec oranges

Ce sont quatre permanents, deux chefs d’entreprise, des saisonniers et apprentis qui gèrent l’exploitation agricole, dont le credo est « de la graine à l‘assiette  », ceci afin de maîtriser le produit.
Depuis quelques années, l'entreprise familiale est en tension permanente et fait face à des difficultés : en 2016, les inondations ; en 2017, l’année n'a pas été merveilleuse ; en 2018/19, elle a affronté la canicule, puis le covid et ses ventes en yoyo ! Gérard espère le retour à une stabilité début 2022.

La Racinerie, c’est votre jardin potager sans la corvée du désherbage !

Édith Combe