Vue aérienne de champs vers Saint-Denis-de-l'Hôtel

Mon e-collège loirétain : mon quotidien de collégien en ligne

18 janvier 2021

Le Département du Loiret vient de lancer un Environnement numérique de travail pour les collégiens du public. Par ce biais, les élèves accèdent à une boîte à outils : leurs cours en premier lieu, bien sûr, mais pas seulement…

Collégienne devant son ordinateur

La Covid-19 met le monde éducatif à rude épreuve. Malgré tout, elle permet à chacun d'innover et de proposer de nouvelles solutions pour s'adapter au mieux à la situation. Le Département du Loiret n'est pas en reste : le 4 janvier, il a lancé Mon e-collège loirétain, un Environnement numérique de travail (ENT) sécurisé. Destiné aux 57 collèges publics du département, il se présente sous la forme d’un ensemble de services numériques à destination des élèves bien sûr, mais pas seulement… Cette plateforme ouvre la porte de la classe aux parents et laisse maîtresse de la parole la communauté éducatrice. À savoir les enseignants, les personnels de direction ou encore la vie scolaire.

Concrètement, les collégiens disposent de tout un cartable d’outils. « Nous leur offrons un accès à des cours en ligne actualisé mais également à des leçons vidéo en direct », détaille Adeline Buisson, responsable du service Vie éducative et Territoires au Conseil départemental du Loiret. « Un espace de stockage en ligne de fichiers facilite également le partage de documents de tout type entre professeurs et élèves et, ce, depuis n’importe quel endroit, » poursuit-elle. Toujours dans l’optique de raviver les échanges meurtris par la Covid-19, Mon e-collège loirétain propose un système de messagerie sécurisé aux collégiens du Loiret. Le tout assuré par une suite bureautique gratuite (Word, Excel, Powerpoint) et peut-être documenté grâce au CDI du collège dont les ouvrages se réservent en ligne via la nouvelle plateforme. Un mediacenter regroupe diverses ressources numériques éducatives proposées par le Ministère de l’Éducation nationale (Pix, Lumni).

Une plateforme tournée vers l’avenir

Exit l’enseignement éducatif pur, Mon e-collège loirétain intègre la pierre Pronote à son édifice. On retrouve donc les fonctions de ce logiciel de vie scolaire, dont les notes, les absences ou encore le cahier de texte, au sein de l’ENT. De quoi enrichir les futurs conseils de classe en visio ou les rencontres parents/professeurs en ligne. « Le nouvel ENT héberge également Décroche ton stage,  une banque de données avec 600 offres de stage et un carnet d’adresses fourni offrant la possibilité aux collégiens de déposer leur candidature pour leur stage de 3e », souligne Adeline Buisson. Enfin, la plateforme donne accès aux télé-services de l'Éducation nationale (bourse, inscription au lycée...) et sert de panneau d’affichage pour la diffusion de documents importants de l’établissement.

Côté technique, la clé de ce collège virtuel réside en un identifiant accompagné de son mot de passe. Ils cadenasseront les comptes, qu'ils appartiennent aux parents ou aux élèves, durant leur scolarité toute entière. Toute, oui, le choix du Département du Loiret ne doit rien au hasard. Cet Environnement numérique de travail escorte déjà les lycéens loirétains, chaperonnés par la Région. Pas de pertes de données donc au passage d'une cours un peu plus grande. De plus, Adeline Buisson promet une « plateforme très intuitive à l'utilisation. Pour les familles qui ne se familiariseraient pas aisément avec l'outil, pas de panique, le Département du Loiret leur dédiera une hotline dès fin janvier ».

Le projet entre donc aujourd’hui dans une nouvelle phase. Celle de la distribution des comptes par les principaux des collèges et de la formation des enseignants. Deux tiers des établissements déjà ont lancé le processus. Prochaine étape : l'enrichissement des services dès septembre. Anticipant cette rentrée des classes, le Département du Loiret pose déjà des idées sur la table, fort d'un budget alloué de plus de 100.000 euros par an.

Sébastien Meurs

Une hotline pour accompagner les familles

Numéro de téléphone : 02 36 99 27 00

Lundi, mardi et jeudi, de 16 h 30 à 18 h 30

Mercredi, de 14 h à 17 h