Vue aérienne de Puiseaux

Parrainez un enfant avec l’association Parrainons 45!

19 novembre 2021

Depuis juin 2021, l’association Parrainons 45! et le Département du Loiret travaillent à développer le parrainage de proximité des enfants de l’Aide sociale à l’enfance (Ase). Le 10 novembre, les marraines et parrains étaient conviés à une cérémonie qui marquait leur engagement.

L’association Parrainons 45! et le Département travaillent main dans la main  - Bénédicte et Biplob posant ensemble

« Parrainer un enfant, c’est exercer une solidarité heureuse, une solidarité de bonheur, au-delà de la notion de devoir. Cela permet aux enfants de s’ouvrir à d’autres horizons sociaux, d’autres codes, de découvrir de nouvelles personnes avec lesquelles parler, partager, rire. Le parrainage apporte un petit plus différent », décrit l’équipe de l’association parrainons45!.

Le parrainage consiste à partager du temps en journée (visite culturelle, aide aux devoirs, loisirs...), ou accueillir un enfant à son domicile (journée, week-end, vacances scolaires). Cet engagement citoyen et bénévole s’inscrit dans la durée et peut être assuré par des marraines et des couples. Aujourd’hui, certains enfants pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (Ase) bénéficient de ce dispositif. 

« Ce n’est en aucun cas une substitution des parents. La décision se prend en lien étroit avec les éducateurs du Département et le projet de parrainage doit rencontrer l’adhésion des enfants, quel que soit leur âge. » 

Une convention de parrainage est conclue entre les détenteurs de l’autorité parentale, le parrain, l’association parrainons45! et, si besoin, les services de l’Ase fixant les modalités d’accueil et d’accompagnement.

Les éducateurs sont unanimes : « Lorsqu’un enfant est parrainé, il se sent rassuré, sécurisé, il peut alors reporter son attention sur autre chose, notamment sur sa scolarité. » Un bon point pour sa vie ! Grâce à ces temps partagés, des liens uniques s’établissent entre filleuls et bénévoles. Le parrainage permet aux enfants de rompre l’isolement, de s’ouvrir à la culture et aux loisirs, de développer un capital social, leur confiance en eux et en l’avenir pour mieux se construire.

Un engagement accompagné

Chaque trimestre, l’association Parrainons 45! propose aux marraines et parrains de participer à des groupes de parole, animés par un psychologue afin de les accompagner. Et aux enfants, un atelier théâtre, où une comédienne les aide à s’affirmer et décèle d’éventuels dysfonctionnements.

Toutes les marraines, présentes à la cérémonie du 10 novembre marquant leur engagement, ont exprimé leur satisfaction d’avoir rejoint l’association. « C’est véritablement un partage : j’avais envie de donner, mais je ne pensais recevoir autant ! C’est un bonheur ! », témoigne une bénévole dont le filleul est un mineur non accompagné.

Une connexion immédiate

L’association Parrainons 45! et le Département travaillent main dans la main  - Bénédicte et Biplob riant

« Il a l’intelligence intellectuelle et du cœur. Il sent tout ! » dit Bénédicte, marraine de Biplob, 18 ans et 3 mois. À 72 ans, Bénédicte pensait couler une retraite tranquille jusqu’à ce qu’une amie la convainc de rejoindre Parrainons 45! 
Lorsqu’ils se sont rencontrés, il y a quelques temps, la connexion s’est tout de suite faite. « Pourtant, j’ai eu du mal à trouver ma place et la bonne distance, se rappelle Bénédicte. Il a fallu s’apprivoiser ! C’est grâce au groupe de paroles que j’y suis parvenue. Je suis comme une grand-mère de substitution. »

Biblop vient du Bangladesh. C’est lui qui a demandé à être parrainé : « Et c’est le bonheur, affirme-t-il dans un grand sourire. Avec Bénédicte, on discute beaucoup, on joue aux cartes. Je suis rassuré de la connaître car je sais que je peux compter sur elle. Elle est toujours là quand j’ai besoin d’une amie, d’aide ou de parler ! Je n’ai qu’elle en France. » 

Aujourd’hui, Biplob n’est plus pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance mais il bénéficie du dispositif Parcours autonomie réussite insertion (Pari), une aide que le Département propose aux jeunes les plus méritants. Le jeune homme est au lycée et souhaite maintenant se débrouiller seul… mais toujours avec la présence solide et chaleureuse de Bénédicte. Un lien privilégié les unit et leur complicité se lit dans leurs regards.

Un projet familial

« Une amie, assistante familiale, s’occupe d’une petite de deux ans, déclare Céline, une future marraine. Elle m’a demandé si je serais d’accord pour devenir la marraine de l’enfant. Après réflexion, mon mari et moi avons décidé de nous lancer. Nous avons déjà rencontré Parrainons 45 ! et l’enfant. Et le 22 décembre, nous signons la convention. Le parrainage pourra ensuite commencer. Nous l’envisageons comme un engagement à vie. Nous serons présents, pour cette fillette, les bons jours comme les mauvais. Elle pourra s’appuyer sur nous, nous la soutiendrons. Nous avons déjà prévu de faire des balades en forêt et au parc, des activités éducatives… Nous sommes déjà parrain et marraine d’enfants de notre famille. Cela représente, pour nous, une véritable implication qui nous tient à cœur. Là, ce sera pareil ! »

Édith Combe

Et vous ?

Si vous êtes convaincu d’avoir quelque chose à partager, à transmettre et souhaitez devenir parrain ou marraine ou que votre enfant soit parrainé, contactez le 07 66 72 56 49 ou parrainons45@gmail.com. Sachez que ce parrainage de proximité, proposé par Parrainons 45!, n’est pas limité aux enfants, cette solidarité est aussi intergénérationnelle et sans limite d’âge