Vue aérienne de Yèvres-le-Châtel

Point de situation crise Covid-19 N°4 : les actions pour garantir la continuité de service public

19 mars 2020

Face aux circonstances actuelles, le Département du Loiret reste mobilisé envers chacun de ses publics. Point sur la situation.

Centre de contacts téléphoniques du Département du Loiret

Le Centre de contacts du Département reste ouvert

Depuis vendredi, les équipes du Centre de contacts sont plus que mobilisés pour répondre aux questionnements des Loirétains, et ce, de 8 h à 17 h 30. Une baisse du nombre d’appels est constatée au fur et à mesure, grâce aux réponses données quotidiennement.

  • Vendredi 13 mars : les quatre agents le matin et trois l’après-midi ont reçu au total plus de 1 100 appels, avec un taux de décroché de 31%.
  • Lundi 16 mars : les quatre agents le matin et cinq l’après-midi ont reçu au total près de 700 appels, avec un taux de décroché de 68%.
  • Mardi 18 mars : les six agents le matin et quatre l’après-midi ont reçu au total plus de 400 appels, avec un taux de décroché de 84%.
  • Mercredi 19 mars : les quatre agents le matin et quatre l’après-midi ont reçu au total plus de 250 appels, avec un taux de décroché de 87%. 

Pour toute demande sur les services départementaux, merci de privilégier l’envoi de message via le formulaire de contact en ligne. Une réponse est apportée dans les meilleurs délais.

Les enfants des personnels soignants accueillis dans les collèges loirétains

Jeudi 12 mars, le président de la République annonçait la fermeture de tous les établissements scolaires sur le territoire français. Afin de soutenir les personnels soignants dans leur action, certains collèges restent ouverts en journée pour accueillir leurs enfants.

L’accueil des enfants de moins de trois ans maintenus sous conditions

L’accueil dans les crèches est suspendu sauf dans les établissements attachés à un établissements de santé, social ou médico-social ; dans tous les établissements retenus par le préfet pour offrir des solutions d’accueil aux enfants des professionnels prioritaires ; dans les micro-crèches (maximum dix enfants maximum accueillis simultanément).
 
L’accueil dans les MAM est maintenu sous réserve de ne pas dépasser dix enfants accueillis simultanément. Il est recommandé de donner la priorité aux enfants des professionnels prioritaires indispensables à la gestion de la crise sanitaire actuelle.

L’accueil chez les assistants maternels est maintenu. Il est recommandé de donner la priorité aux enfants des professionnels prioritaires indispensables à la gestion de la crise sanitaire actuelle. 
Chaque assistant maternel est exceptionnellement autorisé à accueillir jusqu’à six mineurs, y compris ses propres enfants de moins de trois ans si les conditions d'accueil le permettent.

Une majorité des chantiers interrompus

Tous les chantiers d’aménagements routiers et la quasi-totalité des constructions ou réfection de bâtiments départementaux ou du Sdis sont suspendus, à l’exception du chantier de restructuration de la demi-pension du collège de Beaugency, sur lequel une entreprise réalise le montage de la charpente en lamelle collé avec l’objectif de stabiliser l’ensemble des structures pour permettre un arrêt de travaux. Le montage de la charpente doit se poursuivre jusqu’au milieu de la semaine prochaine. Le Département a transmis toutes les consignes à l’ensemble des collaborateurs des entreprises du groupe CMBP. Les intervenants sur le chantier se sont engagés à appliquer les mesures barrières nationales et à mettre à disposition des équipes tous les moyens techniques et matériels pour les respecter.  
 
Des courriers ont été adressés aux fédérations de bâtiments et travaux publics pour mettre en sécurité les chantiers en cours. Les chantiers sont donc suspendus et aucune pénalité de retard ne sera appliquée, considérant que la mise en confinement pour lutter contre l’épidémie Coronavirus est un cas de force majeure, indépendant de la volonté du maître d’ouvrage et des entreprises qui ont conclu le marché public.  
 
Que les chantiers soient arrêtés ou qu’ils se poursuivent, le Département mobilise les services nécessaires pour accompagner les entreprises et soutenir l’économie dans cette période de crise. De rares chantiers pourraient être ouverts uniquement pour des interventions d’urgence et assurer la sécurité des biens et des personnes comme la réparation d’un nid de poule sur une route départementale, d’une fuite d’eau détectée sur un bâtiment ou d’un défaut sur une alarme incendie. Un service minimum est donc mis en place au Département pour prendre en charge les appels, effectuer la surveillance active du réseau et les interventions sur accident de jour comme de nuit.  
 
Par ailleurs, les agents du Département en charge de l’exploitation du canal sont prêts à intervenir sur les ouvrages hydrauliques du canal d’Orléans en cas d’alerte par les différents systèmes de mesures récemment mise en place.

Le Loiret aux côtés des entreprises

Afin d’assurer la pérennité économique des acteurs avec qui il travaille, le Département du Loiret a mis en place une permanence de paie des factures aux entreprises, afin qu’elles puissent percevoir leurs règlements dans les plus brefs délais.