Vue aérienne de la Loire et de ses méandres

Portes ouvertes des ateliers d'artistes et artisans du Loiret : rencontre avec Mohamed Salih, calligraphe

14 octobre 2021

Samedi et dimanche auront lieu les portes ouvertes des ateliers d’artistes et artisans du Loiret. Plus de 110 créateurs loirétains ouvrent, parfois pour la seule fois de l’année, les portes de leur lieu de travail, atypique, vivant, pour partager avec le public leur univers, leurs sources d’inspiration, leurs techniques, leur parcours, leurs projets… Parmi eux, Mohamed Salih, calligraphe à Orléans. Rencontre.

Mohamed Salih, calligraphe à Orléans

Si Mohamed Salih a fait les Beaux-Arts et les Arts décoratifs, c’est avant tout pour apprendre à peindre. Mais dans le monde de la peinture, « il y a énormément de concurrence. Je me sentais comme une goutte d’eau dans l’océan. J’ai voulu me démarquer. J’ai cherché un support, un moyen d’expression. J’ai choisi la calligraphie. Par nostalgie peut-être. J’ai grandi entouré des grands calligraphes. Quand je les voyais, j’avais envie d’apprendre. »

C'est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas.

Victor Hugo

Calligraphie du mot Fidélité par Mohamed SalihLa calligraphie est « un art intermédiaire entre la peinture et l’écriture, une fenêtre sur la poésie et la littérature. » Alors, elle permet à Mohamed Salih de travailler avec des poètes, des auteurs, des musiciens... « C’est très enrichissant. Je viens d’une grande famille. J’aurais détesté rester enfermé dans mon atelier. J’ai besoin d’aller à la rencontre des gens. »

C'est sans doute pour cette raison que Mohamed Salih a accepté, une nouvelle fois, d'ouvrir la porte de son atelier du 17, venelle du Ponceau, à Orléans, samedi 16 et dimanche 17 octobre, de 14 à 19 heures, à l’occasion des portes ouvertes des ateliers d’artistes et artisans du Loiret. « Artiste, artisan… Moi, je suis entre les deux. Ça me fait toujours plaisir de faire découvrir mon atelier. Comme pour beaucoup, il est au fond de mon jardin, ça n’est pas un lieu de passage, pas un lieu commercial, alors ça n’est pas toujours facile de se faire connaître. Les portes ouvertes nous donnent de la visibilité. C’est une belle initiative. On ouvre la porte de notre atelier mais aussi souvent de notre maison aux visiteurs. C’est quelque chose de convivial. »

Les visiteurs qui franchiront son seuil pourront découvrir son univers, inspiré par les citations sur la nature et l’environnement, son geste assuré, léger et ancestral : « J’ai hérité d’une tradition millénaire. »

Mohamed Salih participe régulièrement à des salons, festivals… et organise des cours, stages, formations, démonstrations, expositions… Il est également auteur et conférencier.

Sa prochaine conférence Le chemin de l’écriture, aura lieu vendredi 19 novembre, à 20 heures, à la médiathèque centrale d’Orléans.

Pour en savoir plus