Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Restauration de panneaux de soie brodés au château de Sully-sur-Loire

17 mai 2019

Voilà plusieurs années qu’ils étaient stockés en réserve, après avoir été donnés par le château de Saint-Brisson à son voisin de Sully-sur-Loire. Deux panneaux brodés sur soie sont partis, lundi 13 mai, en restauration dans l’atelier de Blois de Carole Redais. Deux œuvres qui soulèvent bien des questions…

panneaux_brodes_chateau_sully
Les panneaux brodés resteront en restauration jusqu'à la fin de l'année.

En effet, il est encore aujourd’hui difficile de les dater avec précision et d’en identifier la provenance et la signification. La restauration longue et complexe (260 heures de travail) qui s’annonce (déposer toutes les broderies une à une et les remonter sur un panneau de soie saine, pour le plus endommagé) devrait permettre d’en apprendre un peu plus, notamment grâce à l’observation des techniques de broderie, caractéristiques d’une époque.

« J'attends beaucoup de cette restauration, explique Manon Deparpe, chargée de collection au château de Sully-sur-Loire, notamment pour en savoir plus sur ces panneaux brodés. Nous savons qu'ils sont du XVIIIe siècle, nous savons qu'ils sont assortis à un salon composé de huit fauteuils et deux canapés eux aussi encore à restaurer. Au-delà du sauvetage sanitaire, j'espère que cette restauration va nous permettre d'en savoir plus sur la provenance de ces œuvres assez originales. »

Retour de ces deux panneaux mystères d’ici la fin de l’année en espérant qu’ils auront, d’ici là, livrés tous leurs secrets…