Vue aérienne de la Loire et de ses méandres

Session départementale : les décisions qui influencent votre quotidien

13 octobre 2020

Les élus départementaux, réunis en session les 12 et 13 octobre, ont acté une série de décisions qui vient améliorer le quotidien des Loirétains.

Session du 12 octobre 2020

Le Département s’engage en faveur de l'inclusion numérique

Si le développement de ces offres numériques constituent un progrès, notamment en facilitant l’accès à tous les services, sans contrainte horaire ni déplacement, il reste encore pour l’instant aussi un obstacle pour un nombre important de personnes. Leurs difficultés sont diverses, comme leurs profils. Les niveaux d’étude et de revenu, l'âge et les situations familiales en sont des facteurs déterminants.

Ainsi, le Département du Loiret lance une nouvelle politique en faveur de l’inclusion numérique des Loirétains afin de les soutenir et les aider à devenir plus autonomes dans leurs usages, complétant les actions qu’il a déjà engagées.

La formation

Des professionnels (collectivités locales et associations) seront formés à la détection des difficultés des Loirétains qu’ils reçoivent, pour les orienter et les accompagner, mais aussi à l’animation d’ateliers visant à les rendre plus autonomes. Des formations seront également proposées aux Loirétains eux-mêmes, sur les territoires où aucune offre locale n’est disponible.

Pour ce faire, le Département recrute quatre formateurs / animateurs du numérique sur trois ans (deux en 2020 et deux en 2021), aidés par six volontaires en service civique.

Les formations auront lieu, à partir de début 2021, dans des bibliothèques / médiathèques et des Espaces services publics (ESP) volontaires, ainsi que dans des Ehpad, résidences autonomie, chantiers d’insertion, en fonction de la demande, des besoins et de l’offre sur le territoire.

Le soutien aux projets des territoires

Le Département s’engage à financer des projets visant à rendre les Loirétains autonomes dans leurs usages numériques sur les territoires : des micro-initiatives portées par des associations et/ou des collectivités ; des actions menées dans le cadre d’un événement départemental, dont le thème sera fixé chaque année.

Dès cette année, deux actions seront engagées : l’une pour les collégiens et leur famille, afin de les sensibiliser aux usages numériques ; l’autre en direction des bibliothèques, afin de les initier à la sensibilisation des personnes qu’elles reçoivent.

L’initiation aux usages raisonnés des outils numériques au collège, mais aussi en famille, devient incontournable tant en matière d’éducation que de santé publique. Une quinzaine du numérique aura lieu du 16 au 27 novembre 2020, et sera associée à une campagne d’information concernant l’usage des écrans pour les plus jeunes, en lien avec les services de PMI.

L’aide en matériel pour les personnes vulnérables

Le Département travaille actuellement avec un partenaire insertion pour valoriser une filière de reconditionnement de matériel informatique, afin d’en faire profiter, à moindres coûts, les personnes en difficulté.

Plan Pauvreté : de nouvelles actions

Dix-neuf actions prennent désormais place au cœur de la stratégie de lutte départementale contre la pauvreté et d’accès à l’emploi.

Formation logistique des bénéficiaires du RSA

Le Département a mandaté une étude de faisabilité au chantier d’insertion Le Lieu Multiple, pour le territoire du Loiret, concernant le développement d’une filière logistique pour la formation de bénéficiaires du RSA employés en structures d’insertion, à l’horizon 2021.

Développement des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE)

Le Département a pour objectif d’étudier les potentialités de développement des SIAE et d'apporter un soutien financier pour les aider dans les phases de démarrage et/ou de consolidation de nouvelles activités. Les fonds dédiées sur cette action, soit 500 000 €, seront mobilisés pour développer de la mixité dans les actions proposées, conquérir des territoires actuellement vierges de toute structure d’IAE, diversifier des activités sur la base des cœurs de métiers actuels des SIAE et augmenter les capacités d’accueil pour renforcer la présence sur certains sites stratégiques.

Reconstruction du collège André-Malraux à Saint-Jean-de-la-Ruelle

Le collège André-Malraux à Saint-Jean-de-la-Ruelle sera reconstruit. En effet, malgré des travaux de rénovation effectués en 2014, les locaux demeurent vétustes, notamment ceux de la Segpa, et nécessitent une restructuration complète. De plus, les études de prospective scolaire affichent une tendance croissante des effectifs dans les années futures. Ce collège fait partie des deux collèges loirétains en réseau d’éducation prioritaire (Rep+) avec le collège Jean-Rostand à Orléans.

Le Département poursuit la concertation avec les parties prenantes pour définir et partager les contours du projet et notamment : la capacité du futur établissement ; l’offre pédagogique (Segpa...) ; le scénario d’aménagement, une identification précise de l’emprise foncière.

Budget 2020 : nouveaux projets départementaux

Malgré les impacts financiers du Covid-19 et du confinement, le Département continue de soutenir l’investissement et les acteurs locaux à travers de nouveaux projets pour les Loirétains.

Outre le déploiement de la fibre, le Département va financer :

  • la Maison de l’enfance à Amilly : le Département du Loiret a acté début octobre l’achat d’un ensemble immobilier à Amilly, afin d’y établir une antenne de la Maison de l’enfance du Loiret. L’objectif ? Permettre aux enfants de l’est du Département de rester dans leur environnement géographique, mais aussi réduire le nombre d’enfants accueillis sur le site orléanais ;
  • les travaux sur le canal d’Orléans ;
  • l’équipement informatique des assistants familiaux ;
  • l’opération 1 000 arbres dans les collèges.