Route sous la neige

Session : l’avenir des territoires au cœur des débats

08 décembre 2017

Les 7 et 8 décembre, les élus départementaux étaient réunis en session. Les débats se sont concentrés sur le schéma de Lecture publique et le plan action Emploi déployé par le Département. Retour sur ces temps forts.

Les conseillers départementaux réunis en session
Les élus départementaux ont échangé avec le préfet de la région Centre Val de Loire et le maire d'Orléans, président d'Orléans Métropole.

En ouverture de la session, Marc Gaudet, le président du Conseil départemental, a rappelé l’engagement du Département en faveur de son territoires. « Le Loiret met un point d’honneur à maintenir un fort taux d’investissement à destination des Loirétains et des territoires, tout en se concentrant sur des efforts de gestion. »

Équipements et orientations stratégiques

L’assemblée départementale a ensuite reçu Jean-Marc Falcone, préfet de la Région Centre-Val de Loire et du Loiret, pour la présentation annuelle du rapport d’activités des services de l’État, puis Olivier Carré, maire d’Orléans, président d’Orléans Métropole, lors d’une commission générale dédiée au projet métropolitain. Des échanges riches ont pu avoir lieu au sein de l’hémicycle sur les projets d’équipements structurants, les orientations stratégiques des politiques publiques et l’avenir des territoires.

Les élus ont également adopté le schéma départemental de Lecture publique, l’une des actions du Projet de mandat 2015-2021. Il vise à favoriser l’accès d'un plus grand nombre de Loirétains aux pratiques culturelles. Piloté par la Médiathèque départementale, il résulte d’un travail de concertation et co-construction entre différents acteurs : élus, usagers, bibliothécaires, documentalistes et Maisons du Département.

Le plan Emploi déjà en action

Le plan Emploi, adopté en octobre dernier, est lui entré dans sa phase opérationnelle. Afin de proposer une insertion professionnelle durable aux Loirétains, plusieurs actions sont mises en place. Par exemple, « pour pallier le retrait de l’État dans le financement des contrats aidés, le Loiret fait le choix de permettre à des allocataires du RSA de s’engager avec des communes ou des associations. À ce jour, 52 contrats aidés ont été signés, dont neuf avec les communes », souligne Marc Gaudet.
La prochaine session aura lieu le 23 février afin d’étudier le rapport d’orientations budgétaires puis les élus se réuniront du 28 au 30 mars pour débattre et adopter le budget 2018 du Département.