Vue aérienne de Yèvres-le-Châtel

Spécial Canal

09 novembre 2018

L’aménagement et l’entretien du canal d’Orléans, joyaux fluvestre du Loiret, est l’un des engagements du Conseil départemental pour les prochaines années. Soumis à de nombreuses intempéries, sa sécurisation est nécessaire afin que chacun profite de sa richesse exceptionnelle. Ce mois-ci, le Département engage des travaux de réhabilitation de la berge du canal d’Orléans à Chécy, au niveau du lieu-dit La cale à Girard. Zoom sur les raisons, le déroulé et les conséquences de cet aménagement.

Photographie du lieu des travaux, la cale à Girard, Chécy
Photographie du lieu des travaux, la cale à Girard, Chécy

Une zone à risques

Carrefour de randonnée et pôle ancien de l’activité marinière, La cale à Girard doit son nom au charpentier marinier qui habitait le clocheton au bord du canal. Elle permettait de réparer les bateaux à sec, en toute sécurité, grâce à un système d’écluse. Ce lieu d’histoire a souffert d’effondrements successifs en 2006 qui ont fragilisé sa berge et en ont fait une zone à risques pour les usagers.

Analyse et action

Afin d’endiguer ces problèmes d’érosion, le Département investit dans un programme de sécurisation de la berge à hauteur de 1,3 million d’euros. Un secteur de soixante-quinze mètres est concerné. Une analyse du site a été menée et démontre des anomalies concernant les matériaux qui composent le sol, faisant de ces rives une zone à faible résistivité, c’est-à-dire constituée de vides. Les travaux débutent en novembre et s’étaleront sur cinq mois. L’enjeu est de couler des colonnes rigides de cinq mètres sous terre à partir de coulis et de matériaux déjà présents dans le sol. Un maillage serré permettra de créer une dalle pour solidifier la partie supérieure de la berge et donc éviter les risques d’effondrement.

Conséquences à court terme

En parallèle, l’impact des travaux pour les usagers du canal a été pris en compte. Pour les riverains, l’entreprise s’engage à respecter la norme en vigueur concernant les nuisances sonores et des mesures seront effectuées ponctuellement. Pour les promeneurs, les balades seront interdites au niveau de la zone de travaux. Pour y pallier, un itinéraire de déviation sera mis en place et l’accès aux parcelles par la rue de la Nasse sera conservé. Pour les usagers de la cale, l’entrée et la mise à l’eau seront suspendues pendant toute la durée des travaux. Ces restrictions sont valables de jour comme de nuit, y compris les weekends et les jours hors chantier afin de garantir la sécurité de tous.

 

Loiret.fr vous informera des avancées du projet.

Restez connectés !

Amélie Benchallal