Le château de Sully sous la neige
  • Accueil
  • Notre action pour l’enfance…

Notre action pour l’enfance loirétaine.

Prévenir les difficultés familiales et protéger les enfants, ce sont les deux objectifs majeurs du Département dont les équipes médicosociales accompagnent quotidiennement, mères, enfants et familles sur les plans sanitaire, social et éducatif.

Un accompagnement de proximité

Afin d’apporter aux familles une information et un accompagnement de proximité, le Loiret dispose de six Maisons du Département. Des équipes pluridisciplinaires (éducateurs, puériculteurs, médecins, psychologues, travailleurs sociaux…) sont chargées de l'accueil, l'écoute, l'information, l'aide et le suivi des futures mères, des jeunes mamans, des familles en difficultés sociales, sanitaires, éducatives… Une cinquantaine de centres de consultation de nourrissons et une centaine de permanences sociales organisées dans les communes complètent ce dispositif.

Surveillance prénatale

L'une des premières missions de la protection maternelle et infantile (PMI) concerne la surveillance prénatale préventive. Dans les centres de consultation ou au cours de visites à domicile, et selon des critères de risque, les sages-femmes de la PMI rencontrent chaque année plusieurs centaines de femmes enceintes. Des réunions collectives d'informations sont également organisées pour elles. Près de 6 000 nourrissons bénéficient annuellement d'un ou plusieurs examens médicaux dans les centres de consultation et environ 10 000 visites à domicile sont effectuées par les puériculteurs (50 % concernent des enfants de moins de deux mois). La PMI intervient également dans les écoles maternelles auprès des enfants de trois et quatre ans. Plus de 3 000 d'entre eux bénéficient chaque année d'un bilan infirmier, voire d'un examen médical.

Prévention et protection

Parce que nul n'est à l'abri de difficultés sociales, sanitaires, familiales, il est indispensable de préserver les enfants de leurs conséquences. Le Conseil départemental, dans le cadre de l'aide sociale à l'enfance, a instauré des actions de prévention et d'accompagnement des familles. Comme : aide familiale ; accompagnement en économie sociale et familiale ; appui éducatif des parents ; aides financières temporaires… Les services sociaux départementaux et des associations spécialisées assurent ce soutien familial. Le Conseil départemental recueille et traite toutes les informations préoccupantes relatives aux mineurs en danger, qu'elles émanent de ses propres services, de l'Éducation nationale ou des parquets.

Signalement de l’enfance en danger

Ainsi, lorsque des difficultés familiales temporaires ou récurrentes présentent un danger pour l'enfant ou en cas de maltraitance les services départementaux peuvent effectuer un signalement aux autorités judiciaires. Celles-ci sont alors en mesure de retirer l'enfant à ses parents pour le confier à une famille d'accueil ou à une maison d'enfants à caractère social (treize structures d'accueil dans le Loiret subventionnées par le Département).

Prévention spécialisée

Plusieurs actions de prévention spécialisée sont conduites auprès des jeunes en difficulté. Leur objectif est de prévenir la marginalisation en cas de rupture avec le milieu familial. Plusieurs communes, le Département et des associations ont signé une charte définissant dix territoires prioritaires. Des équipes de prévention y travaillent auprès de groupes de jeunes dans une démarche d'écoute et d'accompagnement éducatif et social.

59 M€
chaque année
pour les politiques enfance famille.

Maisons de l'enfance : pour gérer l'urgence

Deux maisons de l'enfance, à Orléans et Montargis, accueillent en urgence enfants et adolescents en grave difficulté familiale ou en danger, avant un placement en famille d'accueil ou en établissement, voire un retour dans leur famille. Une centaine de jeunes y sont pris en charge chaque année. La Maison de l’enfance d’Orléans, gérée par le Département, abrite également un centre maternel destiné à l'accueil d'urgence des femmes enceintes et des jeunes mères en détresse ou en difficulté. Le service d’accueil d’urgence de Montargis est géré par l’association La vie au grand air