Vue aérienne de la Loire et de ses méandres

Le Loiret prête des ordinateurs aux collégiens confinés

30 mars 2020

Le Conseil départemental organise, pendant la durée du confinement, un prêt solidaire de quatre cents ordinateurs portables en direction des collégiens qui n’en possèdent pas pour leur permettre d'étudier.

L'éducation au bout de la souris - frère et sœur travaillant ensemble

« Suite au confinement et à la poursuite de l’enseignement à distance, certaines familles ont acheté des ordinateurs, se mettant parfois en difficulté, d’autres en ont réparés ou empruntés. Malgré tout, dans notre établissement, seize collégiens n’en disposaient pas », explique le personnel de direction du collège de l’Orbellière d’Olivet.

Fort de ce constat, le Département du Loiret, qui œuvre pour la réussite de ses jeunes, a eu l’idée de recenser les familles sans équipement informatique et les ordinateurs portables présents dans les collèges loirétains. Et le compte est bon : quatre-cents ordinateurs sont configurés et deux-cent-soixante ont déjà été distribués la semaine dernière. Le seul prérequis est que les familles disposent d’une connexion internet.

Démarche innovante

« Dès le 13 mars, j’ai demandé aux élèves quels étaient ceux qui ne possédaient pas d’ordinateur. J’ai ensuite affiné auprès des parents. J’en ai informé, au Département du Loiret, les directions des Systèmes d’information et de l’Innovation, qui a configuré à distance les portables du collège, et de l’Éducation, qui a coordonné l’opération. Puis, j’ai fixé un rendez-vous à un adulte par famille. Chacun à des horaires différents. Ainsi personne ne s'est croisé. Nous avons respecté les gestes barrière. Chaque responsable légal de l’enfant a signé la convention qui indique les conditions d’utilisation du matériel. Tout s’est très bien passé. Les familles étaient très satisfaites. Aujourd’hui, je m’assure que chacun a réussi à tout installer et que tout fonctionne », déclare l'équipe de direction du collège de l'Orbellière.

Témoignage d’une famille loirétaine

« Faute de matériel informatique, je me suis déplacée deux fois au collège de l’Orbellière pour récupérer et rendre les devoirs de mes enfants. Puis, le collège a proposé de prêter un ordinateur à mes garçons. Je suis allée le chercher seule. Deux tables étaient installées dans le hall. Sur l’une : l’ordinateur et la convention, en double exemplaire. Sur l’autre, j'ai déposé la convention que je venais de signer. Désormais, les échanges se font par pronote, l’espace numérique de travail, et le mail des professeurs. Cela fonctionne très bien. Je n’ai eu aucun problème, l’ordinateur a été configuré et je n’ai eu qu’à rentrer mon code wifi », indique Madame Ravenel, mère de jumeaux de quinze ans, ravie de cette opération.

Louis, son fils, trouve que « c’est facile et intuitif ». Il travaille trois heures par jour, en alternance avec son frère. « Suivre les cours à distance n’est pas plus difficile. »

Mutualisation

« Proximité et solidarité sont des valeurs du Département du Loiret. Ce projet en est la parfaite illustration : l’objectif est d’aider les familles qui en ont besoin en leur prêtant le matériel informatique départemental présent dans les collèges du territoire », précise Marc Gaudet, président du Département. « D’ailleurs, la solidarité joue à plein, complète le personnel de direction du collège de l'Orbellière, car certains établissements ont trop d’ordinateurs, d’autres pas suffisamment, nous lissons leur nombre en fonction des besoins. » Ainsi, la majorité des familles recensées par les soixante-neuf collèges loirétains bénéficieront bientôt des équipements. Vendredi 27 mars, deux-cent-soixante avaient été distribués, les cent-quarante restants le seront dans les prochains jours.

Édith Combe

L'éducation au bout de la souris - garçon seul faisant ses devoirs devant son ordinateur