Vue aérienne de la Loire et de ses méandres

Les temps forts de la dernière session du mandat 2015-2021

28 mai 2021

Sport, agriculture, solidarité, tourisme, environnement, culture... Les élus départementaux, réunis en session les 27 et 28 mai, ont validé de nombreux projets.

Dernière session du mandat 2015-2021

Sport : le Département augmente l’aide à la licence

Au regard de la crise sanitaire, générant une baisse du nombre de licenciés, le Département a souhaité accompagner les clubs sportifs qui rencontrent d’importantes difficultés en cette période afin d’assurer leur pérennité. Dans cet objectif, le Département applique une augmentation de sa participation d'un euro par licencié pour 2021. Le Département attribue ainsi plus de 615 000 € à 943 clubs répartis sur l’ensemble du territoire.

En parallèle, 48 000 € sont alloués à des associations de haut niveau et à l’organisation de manifestations sportives sur le territoire.

Le Département du Loiret, labellisé Terre de Jeux dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, a sélectionné 15 athlètes olympiques et paralympiques de haut niveau pour intégrer la Team Loiret. Cette sélection s’accompagne d’une aide financière d’un montant de 25 000 € réparti entre ces 15 athlètes. Au total, ce sont 30 athlètes qui seront accompagnés par la collectivité.

Le Département poursuit en 2021 son accompagnement aux manifestations sportives d’envergure et au sport de haut niveau, ainsi que son soutien au mouvement sportif afin de permettre à tous les Loirétains de pratiquer le sport de leur choix, et de pérenniser son soutien à la construction d’équipements dans le cadre de la nouvelle politique contractuelle. Sport professionnel et sport en amateur étant porteurs des mêmes valeurs que le Département encourage. Pour ce faire, la collectivité consacre en 2021 un budget total de plus de 3,1 M€ au sport pour tous.

Le Département et la Chambre d’Agriculture renouvellent leur partenariat pour relocaliser l’alimentation des Loirétains et soutenir les agriculteurs

Le Département a renouvelé son soutien auprès de la Chambre d’agriculture du Loiret, pour la mise en oeuvre d’actions liées à Mangeons Loiret et au soutien des agriculteurs.

Au regard des engagements pris dans ce cadre, le Département octroie pour l’année 2021 une subvention de 237 120 € à la Chambre d’agriculture du Loiret pour la mise en oeuvre des actions du Plan alimentaire territorial : drive des producteurs à Orléans à Amilly ; marchés des producteurs ; guide départemental des producteurs en préparation ; plateforme d’approvisionnement Approlocal…

Le Loiret consacre près de 630 000 € au retour à l’emploi de bénéficiaires du RSA

La collectivité s’est engagée financièrement pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des publics qu’elle accompagne. Cette compétence du Département est d’autant plus d’actualité en cette période. L’année 2020 est une année marquée par la crise sanitaire et ses impacts, avec notamment des dépenses d'allocation RSA qui augmentent de 10,8 M€, avec une forte accélération sur le second semestre.

La collectivité s’engage à financer, pour l’année 2021, l’accompagnement de plus de 390 bénéficiaires du RSA, pour un montant de près de 630 000 €.

14 structures, proposant à la fois le développement des compétences techniques mais aussi l’accompagnement socioprofessionnel de la personne, bénéficient du soutien du Département. Il s’agit d’associations oeuvrant dans des domaines d’activités allant du maraichage à la ressourcerie en passant par l’habillement, la vente, la petite restauration, etc.

L’emploi est une priorité du Département, qui renforce depuis le début de la mandature ses politiques d’insertion professionnelle afin d’aider les publics démunis. L’action du Conseil départemental constitue une réponse face à la précarisation croissante des publics. En 2021, le Département consacre une enveloppe globale de 4,8 M€ pour le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA.

Les animations estivales retenues pour le projet Le Loiret au fil de l’eau

Suite à un appel à projets, le Département a sélectionné 21 projets d’associations et communes du Loiret, pour des actions ayant pour but de valoriser et animer le projet touristique Le Loiret au fil de l’eau. Cette sélection s’accompagne d’un budget de plus de 80 000 €.

Avec son projet de restauration du canal d’Orléans et de création d’une véloroute, le Département du Loiret porte un projet touristique fluvestre baptisé Le Loiret au fil de l’eau qui englobe les voies d’eau et voies cyclables des canaux d’Orléans, du Loing, de Briare et de la Loire. Ce projet s’inscrit notamment dans le schéma départemental de développement touristique, qui met l’accent sur le développement d’une offre fluviale et fluvestre, en tant qu’atout différenciant du Loiret.

Dans ce cadre, le Département du Loiret a lancé un appel à projets 2021 pour encourager le développement d’animations le long de l’itinéraire du Loiret au fil de l’eau. L’objectif ? Renforcer l’attractivité et la notoriété du projet, favoriser l’appropriation des voies vertes et voies d’eau par les habitants mais aussi développer la fréquentation touristique.


 

Liste des projets retenus

  • Association Les Chemins de l’eau pour la commémoration du 100e anniversaire du prolongement du canal d'Orléans ;
  • Commune de Châlette-sur-Loing pour l'organisation technique de l'animation à la Maison de la Nature et de l'eau ;
  • Commune de Beaugency pour le projet Dans l'oeil des peintres ;
  • Commune de Saint-Jean-de-Braye pour le projet Balade photographique ;
  • Commune de La Chapelle-Saint-Mesmin pour le festival Balade en musique ;
  • Commune de La Chapelle-Saint-Mesmin pour la journée Arts de rue - La rue au fil de l'eau ;
  • Association Maison des Loisirs et de la Culture pour les Escapades au Port de Grignon ;
  • Commune de Nargis pour le soutien technique à la manifestation culturelle "Piano du lac" ;
  • Association L'Escale Combleux pour l'organisation d'une journée découverte ;
  • Association Voile de Bou pour la convergence des mariniers ;
  • Commune de Jargeau pour Jargeau plage 2021 ;
  • Club sportif municipal sullylois pour l'organisation d'une journée festive ;
  • Office de tourisme Terres de Loire et Canaux pour l'organisation de 5 jours d'animations : environnement et patrimoine ; évasion et itinérance ; art et bien être ;
  • Association Valimage pour le projet Raconte-moi Tavers ! ;
  • Comité des fêtes de Gien pour le projet Ciné Vignes ;
  • Association L'Atelier pour le Festival Guinguette et Bicyclette ;
  • Commune d'Ousson-sur-Loire pour le salon des vignerons ;
  • Commune de Sandillon pour la Fête de Loire ;
  • Commune de Gien pour le projet Un samedi soir sur les quais ;
  • Commune de Châteauneuf-sur-Loire pour le projet Pont et lumières en musique ;
  • Commune de Chatillon-Coligny pour l'inauguration d'une fresque artistique - animations ginguette.

Bornes de recharge des véhicules électriques : le Département se fixe des objectifs pour 2023

L’assemblée départementale a acté l’élaboration d’un premier Schéma directeur de développement des infrastructures des véhicules électriques pour le Loiret. Dans un contexte d’augmentation des véhicules électriques, ce schéma a pour ambition de développer le réseau de bornes déjà existant sur le territoire afin de répondre au mieux aux attentes des Loirétains et de créer 730 points de charge supplémentaires d’ici 2023.

Le Département compte actuellement 270 points de charge ouverts au public, soit 23 points de charge pour 100 000 habitants. Face à l’objectif national de disposer de 100 000 points de charge d’ici 2023, le Loiret devrait compter à cette échéance 1 000 points de charge, soit 150 pour 100 000 habitants.

Une attention particulière sera également portée aux possibilités de recharge des vélos à assistance électrique à proximité des lieux touristiques, afin d’accompagner la politique de développement du cyclotourisme.

Le Département engagé dans une transformation d’ampleur de ses politiques sociales

Depuis janvier 2020, le Département du Loiret s’inscrit dans une démarche ambitieuse de transformation de son action sociale, afin de la rendre plus proche des attentes et des habitudes de vie des Loirétains. 1,25 M€ seront consacrés à cette nouvelle organisation.

Les orientations définies dans le schéma de cohésion sociale ainsi que différents constats concernant les difficultés rencontrées par les usagers (complexité, multitude d’acteurs, délais) ont amené à concevoir une nouvelle approche. Elle se fonde sur un premier accueil social de proximité, dont l’objectif est de garantir à toute personne une écoute attentionnée de la globalité de ses besoins, c’est-à-dire, à terme, par un interlocuteur unique et polyvalent sur toutes ses problématiques (enfance, insertion et autonomie). S’il est nécessaire de mettre en place une évaluation plus fine, ou un accompagnement adapté sur la durée, l’usager sera orienté auprès d’une équipe pluridisciplinaire. Pour plus de continuité et de stabilité, des référents de parcours seront chargés d’assurer la coordination globale du suivi.

Dans le Loiret, le primo-accueil de proximité se développera en coopération avec les partenaires (CCAS/ Maisons France Service notamment). Le maillage territorial évoluera ainsi vers 4 agences départementales des solidarités (ADS) se substituant aux 6 maisons du Département (MDD) actuelles. Ces 4 agences couvriront les territoires d’Orléans Métropole, de Beauce à Sologne (regroupant les secteurs ruraux des ex-MDD de l’est et de l’ouest orléanais), le Giennois-Montargois (regroupement des 2 MDD du Montargois et du Giennois) et le nord du Loiret. Dans ces nouvelles instances, la codécision sera assurée entre leurs directeurs et un comité d’élus départementaux.

Autour de ces agences, 19 territoires d’actions traduiront la volonté de proximité et d’ancrage territorial. Il y aura ainsi 19 équipes pluridisciplinaires positionnées à terme au coeur de leur territoire d’intervention, pour évaluer les besoins des usagers dans leur globalité et assurer un suivi de parcours.

Cette nouvelle organisation, s’accompagnera du déploiement du dossier social unique de l’usager. Le travail conséquent de dématérialisation et de reconstitution des dossiers regroupant l’ensemble des politiques départementales (enfance, insertion, autonomie) débutera dès septembre 2021. À plus long terme, l’objectif serait une ouverture plus globale du dossier à l’ensemble des partenaires afin qu’ils instruisent, informent et orientent les usagers.

Le Département du Loiret réhabilite les berges des douves du parc du château de Sully-sur-Loire

Le Département du Loiret a acté la réfection des berges des douves du parc naturel du château de Sully-sur-Loire. D’un montant de 1,4 M, les travaux devraient débuter début 2022.

Les berges des douves du parc naturel du château de Sully-sur-Loire, labellisé Espace naturel sensible, présentent une forte instabilité et un risque d’effondrement avéré. Le renforcement de ces berges sur un peu plus de 800 mètres s’avère par conséquent nécessaire. Une étude est en cours depuis plusieurs mois.

Le double classement du site (Monuments Historiques et Code de l’environnement) nécessite l’avis de la Commission départementale des sites, de la nature et des paysages (CDNPS) et doit faire l’objet d’un permis de construire. À l’issue, les travaux débuteront, début 2022.

Au regard de la présence des fondations d’un ancien perré maçonné (revêtement en pierre) dans les douves, les services de l’État ont demandé la reconstruction de celui-ci sur la première partie des berges.