Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Mangeons Loiret : promouvoir une alimentation locale

21 septembre 2020

Afin d’améliorer et relocaliser l’alimentation des Loirétains et mobiliser l’ensemble des acteurs professionnels (agriculteurs, artisans, restaurateurs, transformateurs, restauration collective et distributeurs) pour valoriser les produits locaux, de qualité et de saison, le Département du Loiret et la Chambre d’agriculture du Loiret pilotent, depuis fin 2018, l’élaboration d’un Projet alimentaire territorial (PAT) appelé Mangeons Loiret.

Produits alimentaires du Loiret

Le Département du Loiret s’engage aux côtés de la Chambre d’agriculture du Loiret dans le cadre d’une convention de partenariat pluriannuelle (trois ans), dédiée principalement à la mise en oeuvre des actions du PAT. En parallèle, il soutient l’accompagnement de filières fragilisées en lien avec le PAT, dans le cadre du dispositif Loiret Écoute Active (voir ci-dessous).

Un soutien pérenne du Département en faveur de l’agriculture

Le Conseil départemental, conformément à son projet de mandat 2015-2021, souhaite conforter la place essentielle de l’agriculture dans l’économie loirétaine et préparer au mieux son avenir. Chaque année, depuis 2018, cette politique bénéficie d’une aide financière de plus d’un million d’euros de la part du Département.

Le PAT a pour ambition de proposer une alimentation locale, de qualité, respectueuse de l’environnement, accessible à tous et rémunératrice pour les producteurs du territoire.

Il s’agit donc de fédérer et d’accompagner les initiatives en lien avec l’alimentation et de développer les projets alimentaires locaux.
L’ambition du PAT vise ainsi à développer la proximité au sein des filières et à créer de la transversalité entre les industriels, les grandes et moyennes surfaces et les agriculteurs.

L’objectif est de permettre aux producteurs locaux de proposer des produits répondant aux nouvelles exigences des consommateurs.

Agir selon quatre engagements

Dans ce cadre, un programme d’actions a été adopté en juin dernier pour une mise en oeuvre courant 2020-2022. Quatre engagements déclinés en actions opérationnelles ont été pris :

  • Produire une agriculture de qualité et agro-écologique
    • 80 % des agriculteurs du Loiret engagés dans un label qualité en 2025 ;
    • augmenter le taux de renouvellement des exploitations à une installation pour deux départs d’ici 2025 contre une pour trois actuellement ;
    • aider à la diversification des exploitations agricoles en réponse aux marchés : fruits à coque, soja, protéagineux, etc.
  • Approvisionner durablement tous les circuits de distribution
    • faire émerger des magasins de producteurs, des drives fermiers, etc. ;
    • développer une plateforme logistique de distribution de produits locaux ;
    • faciliter l’approvisionnement en matières premières locales des artisans et restaurateurs.
  • Rendre visibles et accessibles à tous, des produits locaux et de qualité
    • mettre en place un outil de conservation des aliments pour approvisionner les clients toute l’année et valoriser de cette manière la production locale ;
    • organiser des événements pour faire connaître l’offre des producteurs en circuits courts ;
    • augmenter significativement la part de produits locaux en restauration collective : poursuite du déploiement de la plateforme Approlocal.
  • Informer, rayonner et rassembler autour de l’alimentation de proximité
    • animer un réseau de territoires sur l’alimentation et les démarches infraterritoriales ;
    • promouvoir Mangeons Loiret auprès du grand public ;
    • mettre en avant et faire connaître les savoir-faire et la diversité des productions locales.

Fin août 2020, le PAT du Loiret a été reconnu par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, qui fait valoir son ancrage territorial, la volonté des acteurs de travailler ensemble pour offrir à tous les Loirétains, une alimentation durable et de qualité.

Loiret Écoute Active

Le Département soutient l’action Loiret Écoute Active (LEA), pilotée par la Chambre d’agriculture. Lancé en février 2015, LEA est un dispositif qui vient en aide aux exploitants agricoles en situation de fragilité dans le Loiret. Des entretiens sont organisés avec des agriculteurs par une équipe de 15 conseillers de la Chambre d’agriculture, pour les écouter et répondre à leurs besoins et préoccupations, afin de ne pas les laisser seuls face à leurs doutes et difficultés, et anticiper d’éventuelles menaces pour la pérennité des exploitations.

En termes de perspectives 2020, Loiret Écoute Active souhaite travailler en cohérence avec l’ensemble des projets départementaux agricoles visant l’accompagnement de filières fragilisées en lien avec le PAT, en particulier la filière lait, de nouveaux modèles
agricoles et de l’alimentation de proximité (exemple : accompagnement de tout agriculteur souhaitant la création d’un nouvel atelier ou la modification de son modèle de production).

Cette année, le Conseil départemental alloue une subvention de 50 000 € à la Chambre d’Agriculture pour le soutien à LEA.
Au total, cette année, la Chambre d’agriculture bénéficie d’une aide financière de près de 300 000 € de la part du Département. Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la volonté forte du Département de promouvoir la solidarité territoriale et de prévenir des situations de fragilité sociale dans le monde agricole.