Vue aérienne de Yèvres-le-Châtel

L'importance de parler et de jouer avec son enfant dès le plus jeune âge

31 mars 2020

Raconter une histoire, chanter une comptine, énoncer ce que l’on fait… Profiter de toutes les occasions, et notamment du confinement actuel, pour communiquer avec son bébé… Pour aider les parents à s’engager dans cette voie, le Département du Loiret s’est tourné vers l'association 1001mots qui les accompagne dans l'éveil langagier de leur petit avant l'école.

Un parent lisant un livre à son bébé
Il est important de parler à son enfant dès le plus jeune âge pour l'éveiller au langage le plus tôt possible.

Les neurosciences ont mis en évidence le fait que les bébés commençaient leur apprentissage du langage dès la naissance, voire même avant ! L’association 1001mots intervient auprès des parents dès les premiers jours pour les aider à trouver des idées afin d'éveiller leur enfant au langage. Elle les aide en leur envoyant des livres (tous les deux mois) à lire à haute voix, des idées de jeux et des conseils (trois fois par semaine par SMS) pour éveiller le langage et développer le vocabulaire de leur petit. Par ailleurs, en temps normal, des ateliers sont organisés deux fois par mois : « Ce sont de véritables moments d’échanges qui nous permettent d’intéresser les enfants aux livres et aux jeux », expose Camille Genet, cheffe de projet Outils et Programmes chez 1001mots.

Les livres sont choisis et les conseils élaborés par des spécialistes (orthophonistes, psychologues…), en fonction de l’âge des enfants. Amener le livre aux petits, décrire ce que l’on y voit, lire avec eux, c’est leur donner des clés pour leur avenir. En effet, des études ont démontré que les enfants stimulés par le langage dès le plus jeune âge avaient plus de chances de réussir à l’école. Des échanges langagiers précoces doubleraient même les chances de réussite scolaire et d’accès à l’université !

Le quotidien mis à profit pour échanger

L’association propose des jeux fabriqués avec du matériel de récupération (boîtes de mouchoirs, bouteilles de lait, bouchons…) : « Ce sont des choses toutes simples. De nombreux moments contribuent à développer le langage de bébé, comme le jeu, le bain, le change, les repas… On peut décrire ce que l’on fait, nommer les différentes parties du corps et laisser des temps de silence pour donner à l’enfant l’occasion de faire pareil ou de répondre ! », explique Camille.

Dans le contexte actuel, les ateliers ont tous été reportés. « Nous poursuivons notre accompagnement à distance, raconte Marie-Charlotte Laurence, responsable Mécénat et Partenariats chez 1001mots. Nos orthophonistes appellent régulièrement les parents. Les appels, qui, avant la crise, duraient une vingtaine de minutes, se prolongent aujourd'hui ! Nous envoyons des sms, mms et vidéos à la même fréquence que d'habitude. Nous avons pu faire parvenir un livre aux familles avant le confinement et nous prévoyons de leur en transmettre un nouveau dans deux semaines. » Des familles qui semblent encore plus en attente d'idées d'activités et de jeux d'éveil... « Nous postons plus fréquemment du contenu sur le groupe Facebook privé que nous avons créé pour les parents du Loiret, indique Marie-Charlotte. Et eux aussi n'hésitent pas à y partager leurs bonnes idées ! »

Aujourd’hui, trois-cents familles sont accompagnées dans le Loiret via ce dispositif qui fonctionne en lien avec les PMI* d’Orléans, de Jargeau et de Montargis.

Mélanie Potau

* Protection maternelle et infantile

**Les coordonnées des Maisons du Département sont disponibles sur loiret.fr/localiser-nos-services

Pour en savoir plus