Vua aérienne de la basilique de Cléry-Saint-André

Parcours citoyen : entre découvertes, émotions et partage

06 novembre 2019

Le Département du Loiret a souhaité que ses collégiens s’ouvrent un peu plus à la culture historique, et notamment au devoir de mémoire, pierre angulaire d’une future citoyenneté avertie. Il a ainsi organisé, pendant les vacances de la Toussaint, un séjour pédagogique, le Parcours citoyen, et a emmené ses jeunes à la découverte de lieux emblématiques des Première et Seconde guerres mondiales.

Jeunes participant au Parcours citoyen devant l'ossuaire de Douaumont
Des jeunes participant au Parcours citoyen devant l'ossuaire de Douaumont

Quatre-vingt-cinq élèves de 4e et 3e s’étaient inscrits à un séjour pédagogique organisé par le Département du Loiret, véritable voyage à travers le temps. Le but des services départementaux ? Sensibiliser les jeunes aux périodes des deux guerres mondiales à travers différents ateliers et visites pédagogiques, d’abord dans le Loiret, puis dans la Meuse, et, à travers les événements passés, leur permettre de mieux comprendre la société dans laquelle ils vivent aujourd’hui.

Différents lieux chargés d'histoire

Dans le Loiret, d’abord, les jeunes ont visité le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d'Hiv et les Archives départementales du Loiret, où ils ont notamment travaillé sur les registres matricules militaires, à Orléans, le musée de la Résistance et de la déportation à Lorris et le carrefour de la Résistance, à Lorris.

Dans la Meuse, ensuite, ils ont découvert le Mémorial de Verdun, l’Ossuaire de Douaumont et ont marché dans les boyaux du champ de bataille.

Avec cette action inédite, le Département du Loiret souhaitait faire vivre aux collégiens une expérience enrichissante, tant sur le plan culturel qu’humain. Alors, objectif atteint ? On est en droit de le croire quand on entend une des participantes déclarer : « Ça a été une semaine inoubliable, riche en émotions, on a appris beaucoup de choses, on a rencontré de belles personnes. Ce n’est pas tous les jours que l’on peut aller sur les traces des soldats qui ont combattu pour la France. On a vu tous les aspects de la guerre, des médecins aux soldats, en passant par le rôle des femmes. On a découvert des choses que l’on n’aurait pas vues dans des livres. On ne pensait pas que la guerre c’était aussi… inhumain… On n’en savait rien. On a de la chance d’être là où on est aujourd’hui, dans un pays en paix. On doit rendre hommage à tous les soldats qui ont permis cela. »

Mélanie Potau

Mécénat

Cette action en faveur des jeunes a été en partie financée par Eurovia Orléans et Montargis.

Pour en savoir plus