Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Prolongations pour battre le record de kilomètres parcourus à vélo

27 mai 2021

En juin, vous pourrez toujours défier les autres communautés de Geovelo. Qui parcourra le plus de kilomètres à vélo ?

Prolongations pour battre le record de kilomètres parcourus à vélo - canal

En mai, fais ce qu’il te plaît. Geovelo prend le diction à la lettre et double la mise. Joueuse, l’application rajoute une deuxième étape à son challenge printanier. Mai à vélo distance ainsi son nom pour perdurer en juin. « À travers ce challenge d’activité à vélo, des associations, collectivités, établissements scolaires et entreprises locales ou nationales peuvent se défier, détaille Antoine Laporte Weywada, directeur du développement de Geovelo. Objectif : avaler le plus possible de kilomètres sur une selle pour pousser vers le haut le compteur de sa communauté ». Oui, propre à chaque groupe, il englobe l’ensemble des distances parcourues par ses cyclistes membres. « Nous publions les classements locaux et nationaux sur le site de Mai à vélo. Nous établissons des catégories selon le type d’entité, leur taille et la zone géographique d’activité ». Dans celle des collectivités de plus de 300 000 habitants, le département du Loiret arrive à la neuvième place avec plus de 27 000 kilomètres à son compteur le 26 mai. Et, on en doit beaucoup à certains, ou certaines…

Elle s’appelle Marie Tricha. Son nom vous laisse perplexe ? Cherchez plutôt le Cycliste 466147. Derrière ce pseudo anonyme, cinquième du département, se cachent une Ingréenne de cinquante ans et 340 kilomètres, ce en moins d’un mois. « Dès que le temps le permet, je prends mon vélo pour me rendre au travail à Orléans. Puis, également pour la plupart de mes déplacements quotidiens afin d’éviter la voiture et les travaux, tout en pratiquant du sport ». Depuis la découverte de Geovelo sur la page Facebook du Département, la cycliste repère les pistes cyclables via l’application.

340
kilomètres
Cycliste 466147 alias Marie Tricha

 

« Geovelo calcule en effet le meilleur itinéraire cyclable selon vos désirs ». Antoine Laporte Weywada développe les fonctionnalités de l’application. « Elle vous dresse un catalogue des meilleures balades touristiques, courtes ou longues distances, que vous soyez un cycliste amateur ou chevronné. Le tout en précisant le dénivelé ou les aménagements comme les parkings et en envoyant des alertes météo ». Finalement, avec son application disponible gratuitement depuis 2017 sur iOS et Android, la start-up française compte plus de 200 000 utilisateurs actifs par mois sur le territoire national. Et pas moins de 3600 dans le Loiret pour 138 000 kilomètres pédalés en 2020. Une année faste pour le vélo, aspirée par le premier déconfinement et source de l’initiative gouvernementale Mai à vélo, en faveur du développement de ce mode de transport plus vert, et destinée à revenir chaque année.