Vue aérienne de la Loire et de ses méandres
  • Accueil
  • J'ai besoin d'infos pour...
  • Devenir assistant-e familial-e

Devenir assistant-e familial-e

Ils sont un peu la deuxième famille des enfants qu'on leur confie. Un métier où l'humain est primordial ! Car l'investissement affectif des assistants familiaux doit rester respectueux de la place de la propre famille de l’enfant accueilli.

L'accueil familial, un métier à part entière

L’assistant(e) familial(e) est un travailleur social qui accueille à son domicile, de façon permanente, des mineurs (ou de jeunes majeurs de moins de vingt et un ans) qui ne peuvent demeurer dans leur propre famille. Cet accueil familial rémunéré doit préparer le retour de l'enfant dans son foyer et, si c'est impossible, aider l’enfant à grandir en maintenant le lien avec les siens.

En savoir plus sur le métier et le recrutement…

Les conditions à remplir

  • Un agrément, délivré par le Département
  • Un employeur institutionnel
  • Une formation obligatoire de trois cents heures
  • Un accueil permanent limité à trois mineurs
  • Un accompagnement professionnel par l'employeur

Pour obtenir l'agrément

Il faut présenter plusieurs garanties, notamment : être en bonne santé ; vivre dans un logement permettant d’assurer le bien-être et la sécurité des enfants accueillis ; maîtriser le français oral. La candidature est adressée en recommandé (avec AR) à une Maison du département, avec le formulaire Cerfa de demande d'agrément, un certificat médical, l’autorisation de demande d’extrait n°2 de casier judiciaire, l’extrait n°3 de casier judiciaire des majeurs vivant au domicile.

En savoir plus sur l'agrément…

590
enfants placés en accueil familial
par le Département.

Une formation obligatoire

Dans les deux mois qui précèdent l’accueil du premier enfant confié, l’assistant(e) familial(e) bénéficie d’un stage de soixante heures. Puis, dans les trois ans, il doit suivre une formation en alternance de deux cent quarante heures (quarante jours) sur dix-huit à vingt-quatre mois, dans trois domaines : accueil et intégration de l’enfant, accompagnement éducatif et communication professionnelle.

Un petit qu’on gardait depuis cinq ans est rentré chez lui. Il était très attaché à moi. Alors ça a été un peu dur. Mais c’est notre métier, on le sait. Ce ne sont pas nos enfants. Notre but : qu’ils puissent retourner chez leurs parents.

Jocelyne
Assistante familiale qui accueille avec son mari, assistant familial aussi, six enfants confiés par le Département.