Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Confinement : augmentation des risques de violences conjugales et familiales

26 mars 2020

Le confinement à domicile pour éviter la propagation du coronavirus Covid-19 provoque  une augmentation du risque de violences conjugales et familiales. Actuellement à Orléans, sur quatre gardes à vue, trois sont liées à des violences faites aux femmes.

Violences faites aux femmes

La Maison de Justice et les tribunaux de Montargis et Orléans étant actuellement fermés, sans date de réouverture programmable pour l’instant, aucun rendez-vous ne peut être proposé aux usagers. Une adresse mail cdad45.covid19@gmail.com a donc été mise en place. Elle est principalement dédiée à des renseignements d’informations juridiques ou d’accès au droit. Des entretiens par Skype peuvent être organisés durant la crise sanitaire.

Dès que le confinement sera levé, les personnes en ressentant le besoin pourront appeler la Maison de Justice départementale au 02 38 60 01 22 afin d'obtenir un rendez-vous physique.

Le Ministère de l'Intérieur vient d'indiquer que les victimes peuvent également s'adresser directement à leur pharmacien de quartier qui alertera les forces de l'ordre (code : "masque19").

Il est également possible de signaler les violences, anonymement, en ligne sur la plateforme arretonslesviolences.gouv.fr.
Les numéros 17 et 39 19 sont toujours d'actualité.

Par ailleurs, les Maisons du Département restent ouvertes sur rendez-vous. Retrouvez toutes leurs coordonnées sur loiret.fr/localiser-nos-services.