Vue panoramique du château de Gien avec la Loire

Le parc naturel des Courtils des Mauves à Meung-sur-Loire : une remarquable richesse écologique

A Meung-sur-Loire, le parc naturel départemental des Courtils des Mauves permet de préserver des milieux naturels de qualité. Au gré des sentiers et des passerelles sur les Mauves, découvrez la richesse écologique de ce milieu humide alimenté par la nappe de Beauce.

Parc Départemental des Courtils des Mauves à Meung-sur-Loire (Loiret)

Une multitudes de petites rivières et d'anciens jardins

Ce parc est irrigué par les Mauves (42 km au total), un affluent de la Loire. Elles se rejoignent en un seul bras pour se jeter ensuite dans la Loire au niveau de Baule. Leurs sources, situées à Baccon, une commune au Nord de Meung-sur-Loire, sont des résurgences de la nappe de Beauce qui est une vaste nappe d'eau souterraine qui s'étende sur 10 000 km2.

Autrefois le parc était un marécage insalubre. vers 540 après J.C, le moine Saint Liphard, installé avec sa communauté à Meung-sur-Loire, entreprend d'assainir le site en canalisant les cours d'eau et en créant des fossés. Dès lors, il est possible de cultiver la zone et de pratiquer la pêche à l'écrevisse. Les arbres sont taillés en têtard, c'est-à-dire qu'ils ont une forme caractéristique en « grosse tête », résultant d'un mode d'exploitation spécifique, par étêtages réguliers, en vue de l'autoproduction de bois de chauffage ou de bois de tressage. Le feuillage frais, après émondage peut servir à l'alimentation animale comme fourrage d'appoint.

La configuration des Mauves a permis, à partir du Xème siècle, l'installation de moulins à aubes. Au XIXème siècle, ce sont 38 moulins qui fonctionnaient sur l'ensemble du linéaire des Mauves. Aujourd'hui, plus aucun moulin n'est en activité, néanmoins leur architecture est conservée avec pour caractéristique principale : les fenêtres en demi-lune.

Par ailleurs, les Courtils sont d'anciens jardins, autrefois utilisés pour la culture légumière et de chanvre. À présent, la plupart de ces jardins se sont boisés naturellement. Toutefois, quelques parcelles cultivées conférant au site un côté bucolique peuvent encore être admirées.

76 espèces d'oiseaux recensés

La partie nord du parc se caractérise par une zone très humide et fermée qui forme une forêt galerie, appellation donnée lorsque la canopée est jointive au-dessus d'un cours d'eau ou d'une zone humide. Cette forêt est constituée principalement d'aulnes, frênes (espèces dominantes), saules et peupliers. Des arbres morts sont laissés pour favoriser la biodiversité.

Il est possible en se promenant d'observer un bon nombre d'oiseaux comme la fauvette des jardins, le roitelets huppé, le grimpereau des jardins, le pic épeiche et bien d'autres. Des nichoirs ont été installés afin d'augmenter l'attractivité du parc pour les oiseaux cavicoles, ceux dont le nid n'est pas naturellement visible car il est élaboré dans une cavité du sol ou d'un arbre. En empruntant les nombreux petits pont, veillez à regarder dans l'eau transparente des Mauves. Il est possible d'observer peut-être des anguilles, brochets, gardons, épinochettes ou truites fario...

Roselière, prairies, mares et pierriers

Au sud, les Mauves confluent en un bras unique. On trouve également une roselière qui est une formation caractéristique des milieux humides ouvertes propices au refuge et à la nidification de la faune locale ayant aussi un rôle épurateur grâce à son pouvoir de filtration de l'eau. Des prairies abritent une flore mellifère et sont des habitats pour le petits gibier de plaine. Les brebis permettent de conserver le couvert herbacé bas et d'assurer une richesse importante des insectes.

Une mare, haut-lieu de biodiversité, a été restaurée afin de servir de refuge pour des espèces comme les grenouilles, les tritons, les larves de libellules, les mollusques aquatiques... Ce parcs accueille une multitude d'insectes, constituant un garde-manger bien rempli pour les espèces insectivores comme les chauves-souris. Il en a été recensé 12 espèces sur le parc dont la chauve-souris forestière utilisant des arbres creux du site comme habitat.

En vous promenant, peut-être remarquerez-vous des amas de pierre blanche ? Il s'agit de pierriers installés pour offrir un micro-habitat pour les reptiles comme les lézards verts, les lézards des murailles ou les coronelles lisses. Les randonneurs courageux et aguerris peuvent continuer leur chemin jusqu'à Meung-sur-Loire pour rejoindre la Loire avec de magnifiques paysages et avoir ainsi l'occasion d'observer sternes, mouettes... sur les bancs de sable de ce fleuve sauvage.

 

Le plan du parc naturel départemental des Courtils des Mauves

Plan du parc naturel des Mauves à Meung-sur-Loire

Animations nature 2019

Le Département du Loiret organise des animations gratuites pour le grand public dans le parc naturel départemental des Courtils des Mauves à Meung-sur-Loire. Ces animations seront effectuées par Loiret Nature Environnement.

  • Mercredi 20 mars 2019 – 10h : Chants du Coucou ou de la fauvette à tête noire, les oiseaux du printemps
  • Mercredi 27 mars 2019 – 14h : La vie dans la mare
  • Samedi 25 mai 2019 – 14h30 : Mini-inventaire de la biodiversité locale
  • Mercredi 12 juin 2019 – 14h : Les petites bêtes de la rivière, reflets de la qualité de l’eau
  • Vendredi 28 juin 2019 – 21h : Veillée contée en famille Rendez-vous sur le parking d'accueil

Renseignements : 02 38 56 69 84 ou 02 38 25 48 39.
D'autres animations pour des groupes ou pour des scolaires peuvent également être organisées (02 38 25 48 39).

Des parcours à énigmes pour amuser petits et grands

Questions sur la faune et la flore, codes, rébus... le Département vous invite à découvrir le parc naturel des Courtils des Mauves en suivant les parcours à énigmes pour enfants ou adultes qui vous sont proposés. Après avoir découvert le mot mystère, envoyez votre réponse à ens@loiret.fr. Un diplôme vous sera adressé et des explications vous seront données.

Parc des Mauves avec un groupe de promeneurs

Jouez en réalité augmentée

Afin de vous proposer un mode de visite ludique, le Département vous invite dans le parc naturel des Courtils des Mauves à jouer tout au long de votre promenade en faisant du géocaching virtuel.

Pour cela, il vous suffit de télécharger gratuitement l'application YouCatch sur l'App Store ou le Google Play et de vous rendre dans le parc sur les points de jeu indiqués par l'application.

Vous devez alors attraper ce qui apparaît en réalité augmentée. Vous pourrez peut-être alors découvrir un gain comme des entrées gratuites aux châteaux de Sully, Gien, Chamerolles ou au musée de Lorris sans oublier d'autres surprises. Votre chance d'obtenir un gain augmentera en complétant les collections papillons, Oiseaux... À vous de jouer !

Image d'illustration pour l'application YouCatch dans les parcs départementaux